(Washington) Le président Trump a annoncé vendredi qu’il assisterait probablement à un tournoi de sumo à l’occasion de sa prochaine visite au Japon, fin mai, pour rencontrer le nouvel empereur Naruhito.

Agence France-Presse

« Nous irons peut-être aussi assister à un tournoi de sumo », a déclaré M. Trump en recevant le premier ministre japonais Shinzo Abe dans le bureau ovale. « Nous allons remettre le trophée au gagnant », a-t-il ajouté, tout sourire.

Interrogé sur les négociations commerciales en cours avec le Japon, M. Trump s’est par ailleurs montré plutôt optimiste. « Je pense que cela pourrait aller très vite », a-t-il indiqué.

Le sumo, dont les origines remontent à plus de 2000 ans et qui conserve de nombreux rituels religieux shinto, traverse une période tumultueuse.  

Un de ses plus grands champions, Harumafuji, a dû mettre fin à sa carrière après avoir agressé un rival lors d’une soirée arrosée. L’affaire, qui a eu un énorme retentissement au Japon, a rouvert les cicatrices de ce monde corseté, déjà ébranlé ces dernières années par des accusations d’abus physiques, de paris illégaux et de liens avec le crime organisé.

M. Trump a par ailleurs confirmé qu’il jouerait une nouvelle fois samedi, dans la banlieue de Washington, au golf avec M. Abe. « Je suis impatient de jouer de nouveau avec vous », a répondu ce dernier.