Source ID:; App Source:

Une femme tente de s'évader de prison en se faisant passer pour sa jumelle

La prison de Sequedin, dans le nord de... (IMAGE TIRÉE DE GOOGLE STREET VIEW)

Agrandir

La prison de Sequedin, dans le nord de la France

IMAGE TIRÉE DE GOOGLE STREET VIEW

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LILLE

Une femme incarcérée à la prison de Sequedin, dans le nord de la France, a essayé de s'évader en se substituant à sa soeur jumelle, une tentative déjouée in extremis grâce au contrôle de leurs empreintes, a-t-on appris vendredi auprès de l'administration pénitentiaire.

Le 26 mai, au parloir des femmes, les surveillants remarquent qu'une femme de 19 ans est habillée pratiquement comme sa soeur placée en détention pour vol.

Dans le petit local fermé du parloir qui dispose d'un hublot, des surveillants « les surprennent en train de finir d'échanger leur t-shirt et leur montre, ne sachant plus qui était qui », a expliqué à l'AFP un porte-parole.

L'utilisation de la biométrie ne permettant pas non plus de les identifier, les surveillants ont fini par vérifier leurs empreintes digitales pour distinguer la détenue de sa visiteuse.

Une « tentative par substitution » constituant une tentative d'évasion à part entière, les deux jeunes femmes ont été placées en garde à vue pour « évasion », selon la même source.

« Il y a une attention particulière quand il y a des jumeaux au parloir car on sait que c'est une technique qui peut être utilisée », a-t-elle souligné, précisant toutefois que ce type de tentative d'évasion était « rare ».




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer