Un multirécidiviste de 26 ans a annoncé dans la presse ses propres obsèques dans l'ouest de la France pour tenter d'échapper à la police qui le recherche, trompant ainsi sa grand-mère qui a cru à la supercherie.

Publié le 19 sept. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Sa mère, son père, ses frères, sa soeur et l'ensemble de la famille vous font part du décès de (Cédric L.) survenu le jeudi 11 septembre à l'âge de 26 ans. La cérémonie sera célébrée mardi 16 septembre à 10h30 en l'église Christ Roi de Courteille, Alençon», a fait publier avec son nom complet le jeune dans la rubrique nécrologique du journal Ouest-France.

La police, qui le recherchait pour une condamnation à 5 ans pour escroquerie, s'est rendue aux fausses obsèques, pour n'y trouver ni défunt ni cérémonie, a indiqué le parquet d'Alençon à l'AFP. En revanche, la grand-mère du jeune homme, qui n'était pas au courant du subterfuge, était présente.

Le parquet a eu confirmation depuis que le jeune homme était bien vivant.