Une ville chinoise s'est inspirée d'une émission américaine en concevant des trottoirs pour que les piétons concentrés sur leur écran de cellulaire puissent marcher à leur rythme.

Didi Tang ASSOCIATED PRESS

Une compagnie a divisé un trottoir de Chongqing en deux. Une des parties indique que l'utilisation des cellulaires est proscrite tandis que l'autre permet aux autres passants de se balader «à leurs propres risques».

Le gestionnaire immobilier responsable de l'initiative affirme qu'elle est censée être prise avec ironie, pour rappeler aux gens qu'il est dangereux d'écrire des messages en marchant.

Nong Cheng, qui travaille avec la compagnie de marketing Meixin, estime que plusieurs collisions inutiles sont causées par des gens qui se promènent avec leur téléphone cellulaire dans les mains.

Le groupe a pris son idée d'une expérience semblable de la télévision de National Geographic à Washington D.C.

L'expérience a démontré que les piétons ne prenaient pas au sérieux les signalisations inscrites sur le pavé. Ceux qui utilisaient leurs téléphones étaient évidemment trop absorbés pour les remarquer, a noté Mme Cheng.