Il se vante d'être recherché sur Facebook, la police «aime»

Les policiers d'une ville de Pennsylvanie ont vraiment beaucoup «aimé» une... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
FREELAND

Les policiers d'une ville de Pennsylvanie ont vraiment beaucoup «aimé» une publication sur Facebook.

Le journal Time Leader a rapporté que des policiers avaient arrêté un homme de 35 ans, Anthony Lescowitch, moins de deux heures après qu'il eut partagé sur Facebook la photo accompagnant un avis de recherche à son sujet et indiqué que la police n'arrivait pas à le retrouver.

La police de la ville de Freeland a précisé que Lescowitch avait partagé l'image quelques minutes après qu'elle eut été publiée sur la page Facebook du service de police, lundi soir. Il était recherché en lien avec des accusations de voies de fait.

Un agent se faisant passer pour une jolie femme a envoyé un message à Lescowitch, qui aurait d'abord refusé d'aller prendre un verre avec elle avant d'accepter de la rencontrer pour fumer une cigarette. Il a été cueilli par les policiers au lieu de rencontre.

Lescowitch était toujours détenu mardi. Les documents de la cour ne font mention d'aucun avocat pour sa défense.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer