Deux Polonais s'apprêtaient à charger dans un train de banlieue un canapé avec un cadavre enroulé dans un tapis mais le canapé s'est ouvert, laissant tomber le corps sur le quai de la gare, a indiqué à l'AFP jeudi la police de Slupsk, dans le nord de la Pologne.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous avons été alertés par les cheminots qu'un cadavre était tombé d'un canapé sur le quai. Dans un premier temps, j'ai pensé qu'il s'agissait d'une blague», a déclaré Robert Czerwinski, porte-parole de la police de Slupsk.

Selon les témoins, les deux hommes tentaient de hisser le canapé dans le train pour Gdansk mais celui-ci s'est ouvert, a-t-il ajouté.

La police a interpellé les deux hommes, âgés de 23 et 40 ans. Ils seront entendus vendredi, a encore précisé M. Czerwinski.

Le mort était âgé de 59 ans, mais son identité n'a pas été divulguée. Son corps sera autopsié pour connaître les raisons de son décès, a encore indiqué le porte-parole.

Selon le médecin légiste, cité par l'agence PAP, le décès remonte à au moins une semaine.