Pendant 67 ans, une lettre écrite durant l'occupation de la France par les nazis est demeurée cachée dans un tiroir d'un meuble ayant appartenu au roi Louis XV au 18e siècle.

Publié le 10 janv. 2012
ASSOCIATED PRESS

Des restaurateurs au château de Versailles ont récemment mis la main sur cette lettre, écrite par un collègue à l'époque de la Deuxième Guerre mondiale qui avait travaillé à remettre en état le bureau recouvert de bronze.

La lettre, dévoilée mardi par le Château, détaille les travaux de restauration effectués sur le meuble à cette époque.

Le restaurateur indique avoir écrit la note une fois le travail terminé - au moment même où Paris était libérée de l'occupation nazie en août 1944.

La lettre a été trouvée dans l'un des nombreux petits tiroirs du meuble, qui peuvent être seulement ouverts à l'aide d'un mécanisme complexe de boutons et de serrures considéré avant-gardiste à l'époque.