Le zoo de Belfast s'est lancé lundi à la recherche d'une mystérieuse femme qui pendant la Seconde guerre mondiale a sans doute sauvé de la mort un de ses pensionnaires: une femelle éléphanteau prénommée Sheila.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Cette femme restée à ce jour anonyme a hébergé Sheila dans son jardin pendant une partie de la guerre, par crainte que le zoo ne soit touché par les bombardements allemands notamment lors du «Blitz» sur Belfast en 1941.

«Cette femme est une sorte de légende pour le zoo», a expliqué à l'AFP la responsable commerciale du zoo, Joy Bond. «On a des photos d'elle depuis longtemps mais personne n'est parvenu à l'identifier».

Le zoo de Belfast a décidé de lancer cet appel à témoins pour marquer son 75e anniversaire.

Les clichés en noir et blanc, au grain épais, ne permettent pas de lever le voile sur son identité. Plusieurs personnes ont déjà appelé pour dire qu'il pourrait s'agir de leur voisine, selon Mme Bond.

«Sheila est arrivée au zoo à la fin des années 1930, et elle y a vécu jusqu'au début des années 1960», a ajouté le directeur du zoo, Mark Challis. «Sans l'intervention de cette dame, cela n'aurait peut-être pas été le cas».

Pendant la guerre, le gouvernement avait ordonné d'abattre 33 animaux, dont un tigre, un puma et deux ours polaires, de peur qu'ils ne s'échappent en cas de raid aérien, a indiqué le zoo.