Le premier ministre britannique Gordon Brown a refusé d'acheter un blouson en cuir offert par George W. Bush l'an dernier, mais qu'il ne pouvait accepter sans payer aux termes de la loi britannique, ont révélé des documents officiels publiés mardi.

Mis à jour le 22 juill. 2008

Le blouson d'aviateur de type «bomber», arborant le nom du premier ministre britannique et l'insigne de Camp David, avait été offert à M. Brown lors de sa visite à la résidence présidentielle américaine en juillet 2007.

Mais ce blouson valait plus de 140 livres (281 dollars canadiens), limite au-delà de laquelle tout ministre britannique doit mettre la main à la poche s'il veut conserver un cadeau officiel, a révélé Downing Street en publiant mardi la liste de ces cadeaux.

M. Brown, qui a succédé à Tony Blair en juin 2007, avait décliné la possibilité d'acheter ce blouson.

Plusieurs commentateurs avaient jugé à l'époque qu'accepter ce cadeau risquait d'être mal interprété alors que M. Brown avait promis de tourner la page des années Blair, marquées par le soutien indéfectible de Londres envers M. Bush, notamment lors de la guerre en Irak.

Contrairement à son successeur, M. Blair a acheté tous les cadeaux qu'il a reçus lors de ses trois derniers mois au 10 Downing Street, notamment un tableau d'une valeur de 500 livres offert par M. Bush, ou un service à thé offert par le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

Parmi les cadeaux à M. Brown de plus de 140 livres recensés par ses services, figurent du vin et un vase offerts par le président français Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni-Sarkozy. Ils ont été conservés à Downing Street pour des réceptions officielles.