Une rencontre «très importante» aura lieu entre le gouvernement Charest et les associations étudiantes, mais aucune date n'a encore été fixée.

Tommy Chouinard LA PRESSE

C'est ce qu'a confirmé la ministre de l'Éducation, Michelle Courchesne, jeudi.

Elle a déjà pris contact avec les représentants des fédérations étudiantes collégiale et universitaire - la FECQ et la FEUQ -, mardi et mercredi respectivement. Quant à la CLASSE, «ça devrait être fait aujourd'hui», a-t-elle noté.

Michelle Courchesne n'a pas précisé le moment de la rencontre - «il va y en avoir une», s'est-elle bornée à dire. «La situation est sérieuse, mais on veut faire les choses correctement et on veut mettre toutes les chances de nôtre côté pour réussir, a-t-elle expliqué. Les deux parties veulent s'assurer d'être très prêtes avant de commencer une rencontre.»

La Presse a indiqué jeudi matin que les trois associations étudiantes veulent présenter une position commune à la reprise des pourparlers.