Recherche Voyage

Fidji, l'archipel des possibles

  • À Laucala Island, le Rock Lounge sert des bouchées apéritives style «finger food». Situé sur le bord de locéan, lendroit est agréable pour admirer les couchers de soleil. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Plein écran

    À Laucala Island, le Rock Lounge sert des bouchées apéritives style «finger food». Situé sur le bord de locéan, lendroit est agréable pour admirer les couchers de soleil.

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

  • 1 / 10
  • À Laucala Island, deux restaurants sont situés autour de la grande piscine qui fait face à la mer: le Beach Bar et le Pool Bar. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Plein écran

    À Laucala Island, deux restaurants sont situés autour de la grande piscine qui fait face à la mer: le Beach Bar et le Pool Bar.

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

  • 2 / 10
  • À Laucala Island, Epeli Raduadua, le superviseur de la serre hydroponique de l'hôtel Laucala et le chef Martin Klein. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Plein écran

    À Laucala Island, Epeli Raduadua, le superviseur de la serre hydroponique de l'hôtel Laucala et le chef Martin Klein.

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

  • 3 / 10
  • À Laucala Island, des «lollipops» glacés au chocolat, noix de coco ou fruits exotiques: un dessert ou une collation à partager au Beach Bar. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Plein écran

    À Laucala Island, des «lollipops» glacés au chocolat, noix de coco ou fruits exotiques: un dessert ou une collation à partager au Beach Bar.

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

  • 4 / 10
  • La formule tout-inclus de lîle de Laucala permet aux amateurs de golf de jouer autant de parties que désirées durant leur séjour. Certains golfeurs sarrachent cependant les cheveux après les neuf premiers trous. Heureusement, la deuxième moitié du parcours est un peu plus facile. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Plein écran

    La formule tout-inclus de lîle de Laucala permet aux amateurs de golf de jouer autant de parties que désirées durant leur séjour. Certains golfeurs sarrachent cependant les cheveux après les neuf premiers trous. Heureusement, la deuxième moitié du parcours est un peu plus facile.

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

  • 5 / 10
  • La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Plein écran

    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala.

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

  • 6 / 10
  • La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Plein écran

    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala.

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

  • 7 / 10
  • La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Plein écran

    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala.

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

  • 8 / 10
  • La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Plein écran

    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala.

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

  • 9 / 10
  • Le poulet et le boeuf sont élevés sur l'île de Laucala. Les légumes de la salsa aux poivrons sont quant à eux cultivés dans le potager du complexe hôtelier. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Plein écran

    Le poulet et le boeuf sont élevés sur l'île de Laucala. Les légumes de la salsa aux poivrons sont quant à eux cultivés dans le potager du complexe hôtelier.

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

  • 10 / 10

Partager

Les 333 îles de l'archipel des Fidji jouent du coude, quelque part au milieu du Pacifique. Mais d'un atoll à l'autre, l'ambiance peut changer du tout au tout. Des plages désertes pour amants de la solitude aux villages animés pour férus de découvertes, le pays permet à la fois d'échapper complètement au monde et de partir à la rencontre d'un peuple très attaché à ses traditions. Ou encore de goûter à une nouvelle gastronomie qu'enfantent des chefs créatifs et un climat généreux.

Pour les vacanciers en quête de solitude ou de tête-à-tête romantiques, les mythiques îles Fidji sont en quelque sorte un paradis terrestre.

Il y a 333 îles à Fidji, mais seulement le tiers est habité. Les voyageurs allergiques aux complexes hôteliers achalandés et trop animés trouvent refuge dans les plus belles de ces îles, moyennant parfois quelques gros billets. Plusieurs gros billets...

En naviguant, on découvre toutefois des îles qui ont chacune leur personnalité : certaines sont envahies par une jungle luxuriante, d'autres sont inaccessibles à cause des falaises escarpées tandis que plusieurs rappellent la campagne anglaise avec les chèvres qui se nourrissent d'herbe verte.

Calme et grand luxe

Pour retrouver cette impression d'être seul au monde, un arrêt dans l'île de Monuriki, où a été tourné le long métrage Cast Away (Seul au monde en version française), s'impose. De la rive, on reconnaît aisément le paysage du film dans lequel le personnage de Tom Hanks s'était échoué après l'écrasement de son avion. Malgré le succès de la production cinématographique, l'île a conservé son cachet et, surtout, sa tranquillité. Des touristes y accostent parfois pour se détendre sur la plage, mais l'endroit n'est jamais pris d'assaut par la foule.

Mais le nec plus ultra est de se rendre dans les îlots de sable qui apparaissent à marée basse. Certains hôtels des îles Fidji se sont approprié ce qu'ils ont baptisé des « sand pit » pour y amener des clients, seulement deux à la fois. Les hôteliers installent des parasols et des chaises longues puis apportent des plateaux de fruits, de fromages et de charcuteries ainsi que du champagne. Comme les buttes de sable ne sont pas à découvert éternellement, les tourtereaux ont environ deux heures pour profiter de leur île privée.

Villa sur l'eau

Au moment de se mettre au lit, le meilleur moyen pour n'entendre que le son des vagues est d'opter pour les villas sur pilotis. Contrairement à Tahiti où les huttes sur l'eau ont contribué à la réputation de la destination, un seul hôtel, le Likuliku, a décidé de construire des villas sur pilotis à Fidji. Et seulement 10 villas. De véritables petites oasis sur le Pacifique. Les maisons sont luxueuses et les fenêtres dans le plancher s'ouvrent sur la vie marine. Sur le grand balcon, un escalier personnel permet d'aller voir de plus près les nombreux poissons ou simplement de faire un petit saut dans l'eau turquoise.

Le Likuliku n'est pas un complexe hôtelier qui tente d'attirer des groupes ou les fêtards. Au contraire, l'hôtel s'affiche comme un établissement destiné aux couples. Par exemple, au restaurant, presque toutes les tables sont aménagées pour recevoir deux personnes. Si un groupe est composé de plus de six invités, il sera dirigé vers une salle privée pour ne pas déranger les autres clients qui recherchent la tranquillité...

Pas étonnant que la clientèle soit fortement composée de couples qui célèbrent un anniversaire de mariage. Le Likuliku organise d'ailleurs des demandes en mariage qui sortent de l'ordinaire. Pour un couple qui participait à une excursion en avion, les employés (avec la complicité du futur mari, bien sûr) ont rédigé un message sur la plage avec des dizaines de noix de coco : « Veux-tu m'épouser? »

_______________________________________________

Question de budget

On trouve de l'hébergement pour toutes les bourses à Fidji. Les touristes avec de petits budgets choisiront des établissements de type auberge de jeunesse. Fidji est une escale de choix pour les «backpackers» en route vers l'Australie. On y trouve facilement une chambre pour moins de 100$ la nuit.

Des chaînes comme Radisson, Sofitel et Sheraton ont également des hôtels très confortables, dans différentes îles. On peut penser à des tarifs variant entre 120$ et 300$ la nuitée.

Il y a des vols directs d'Air Pacific et d'American Airlines entre Los Angeles et Fidji. Il faut compter autour de 1500$ le billet.

 

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Fidji, l'archipel des possibles
    À Laucala Island, le Rock Lounge sert des bouchées apéritives style «finger food». Situé sur le bord de locéan, lendroit est agréable pour admirer les couchers de soleil. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

    À Laucala Island, le Rock Lounge sert des bouchées apéritives style «finger food». Situé sur le bord de locéan, lendroit est agréable pour admirer les couchers de soleil.

  • Fidji, l'archipel des possibles
    À Laucala Island, deux restaurants sont situés autour de la grande piscine qui fait face à la mer: le Beach Bar et le Pool Bar. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

    À Laucala Island, deux restaurants sont situés autour de la grande piscine qui fait face à la mer: le Beach Bar et le Pool Bar.

  • Fidji, l'archipel des possibles
    À Laucala Island, Epeli Raduadua, le superviseur de la serre hydroponique de l'hôtel Laucala et le chef Martin Klein. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

    À Laucala Island, Epeli Raduadua, le superviseur de la serre hydroponique de l'hôtel Laucala et le chef Martin Klein.

  • Fidji, l'archipel des possibles
    À Laucala Island, des «lollipops» glacés au chocolat, noix de coco ou fruits exotiques: un dessert ou une collation à partager au Beach Bar. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

    À Laucala Island, des «lollipops» glacés au chocolat, noix de coco ou fruits exotiques: un dessert ou une collation à partager au Beach Bar.

  • Fidji, l'archipel des possibles
    La formule tout-inclus de lîle de Laucala permet aux amateurs de golf de jouer autant de parties que désirées durant leur séjour. Certains golfeurs sarrachent cependant les cheveux après les neuf premiers trous. Heureusement, la deuxième moitié du parcours est un peu plus facile. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

    La formule tout-inclus de lîle de Laucala permet aux amateurs de golf de jouer autant de parties que désirées durant leur séjour. Certains golfeurs sarrachent cependant les cheveux après les neuf premiers trous. Heureusement, la deuxième moitié du parcours est un peu plus facile.

  • Fidji, l'archipel des possibles
    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala.

  • Fidji, l'archipel des possibles
    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala.

  • Fidji, l'archipel des possibles
    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala.

  • Fidji, l'archipel des possibles
    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

    La villa «Hilltop Residence» coûte 38 500$ US la nuit. Il s'agit d'une des chambres d'hôtel les plus chères du monde. De la piscine, les vacanciers peuvent admirer l'eau turquoise du Pacifique, mais aussi les montagnes de Laucala.

  • Fidji, l'archipel des possibles
    Le poulet et le boeuf sont élevés sur l'île de Laucala. Les légumes de la salsa aux poivrons sont quant à eux cultivés dans le potager du complexe hôtelier. (Photo Émilie Bilodeau, La Presse)

    Photo Émilie Bilodeau, La Presse

    Le poulet et le boeuf sont élevés sur l'île de Laucala. Les légumes de la salsa aux poivrons sont quant à eux cultivés dans le potager du complexe hôtelier.