Coupe Davis: la rencontre Canada-Espagne à Vancouver

L'équipe canadienne de Coupe Davis: Frank Dancevic, Daniel... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

L'équipe canadienne de Coupe Davis: Frank Dancevic, Daniel Nestor, le capitaine Martin Laurendeau, Vasek Pospisil et Milos Raonic.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Partager

Tennis-Canada a confirmé lundi que la rencontre du Groupe mondial de Coupe Davis entre le Canada et l'Espagne sera présentée à Vancouver du 1er au 3 février prochain. Les matchs seront joués au Doug Mitchell Thunderbird Center de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC), là même où avait été disputée la rencontre Canada-France, en février dernier, au même stade de la compétition.

«Nous avons analysé les possibilités et avons opté pour Vancouver entre autres pour l'accueil que nous avons reçu la dernière fois et l'immense soutien des partisans», a expliqué le capitaine canadien, Martin Laurendeau.

«Nous affronterons la meilleure équipe du monde qui compte des joueurs pouvant gagner sur toutes les surfaces et dans n'importe quelle condition. Nous devons donc nous assurer d'offrir à nos joueurs un environnement où ils sentent qu'ils peuvent évoluer au plus haut niveau et, espérons-le, causer une surprise.»

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a accordé une subvention de 100 000 $ pour l'organisation de la rencontre, un autre facteur déterminant. «Trois villes étaient en lice pour accueillir cette rencontre et nous avons reçu des dossiers de candidature fort intéressants de Calgary et de Winnipeg, a souligné Michael Downey, président de Tennis Canada. C'est toutefois Vancouver qui a été choisie, car c'est l'endroit où le capitaine et les joueurs sentaient qu'ils avaient les meilleures chances de victoire.»

En février dernier, tous les billets de la rencontre Canada-France s'étaient vendus en quelques heures seulement et l'événement avait été un grand succès, malgré le forfait de Milos Raonic la dernière journée et la défaite des Canadiens. Contre l'Espagne, on ajoutera 1500 sièges pour une capacité totale de 6500 spectateurs par séance.

Le Canada, qui occupe le 12e rang au classement de la Coupe Davis, a conservé sa place au sein du Groupe mondial grâce à un gain de 4-1 dans une rencontre de barrage contre l'Afrique du Sud, en septembre dernier, au stade Uniprix de Montréal. C'est la première fois depuis 1991-1992 que le Canada fait partie du Groupe mondial deux années consécutives.

L'Espagne occupe le premier rang du classement de la Coupe Davis et domine la compétition depuis le début des années 2000, avec pas moins de cinq titres (2000, 2004, 2008, 2009, 2011) et deux finales perdues (2003, 2012). Le week-end dernier, l'équipe du capitaine Alex Corretja est encore venue bien près de conquérir le Saladier d'argent, ne s'inclinant qu'au cinquième match décisif à Prague devant la République tchèque.

Les Espagnols étaient privés de leur meilleur joueur Rafael Nadal, forfait toute la saison dernière en Coupe Davis en raison de blessures aux genoux. Le numéro 4 mondial pourrait d'ailleurs encore rater la compétition la saison prochaine, tout comme son compatriote David Ferrer (5e mondial), qui a été très sollicité cette saison.

Les Canadiens, eux, devraient encore miser sur les mêmes joueurs: Milos Raonic (13e), Vasek Pospisil (127e), Frank Dancevic (152e) et Daniel Nestor (5e en double). Le Canada et l'Espagne ne se sont affrontés qu'une seule fois en Coupe Davis, les Espagnols ayant pris la mesure des Canadiens 4-1 lors du premier tour du Groupe mondial en 1991.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer