LeBron James n'est pas sûr de vouloir retourner à la Maison-Blanche

LeBron James et les Cavaliers de Cleveland ont... (Photo Kevin Lamarque, REUTERS)

Agrandir

LeBron James et les Cavaliers de Cleveland ont été reçus à la Maison-Blanche par le président Barack Obama, jeudi.

Photo Kevin Lamarque, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Le joueur vedette des Cavaliers de Cleveland LeBron James n'est pas sûr de vouloir retourner à la Maison-Blanche qui sera occupée à partir de janvier par Donald Trump, s'il devait remporter un nouveau titre de la NBA.

«C'est une chose à laquelle je devrais réfléchir, si je me retrouve dans cette situation, je ne sais pas», a-t-il confié au Washington Post.

Jeudi, «King James» et ses coéquipiers, sacrés champions de la NBA en juin, ont été reçus à la Maison-Blanche par le président américain, comme le veut la tradition, lors de leur passage à Washington.

Le triple champion de la NBA s'était engagé aux côtés d'Hillary Clinton dans la campagne présidentielle et avait notamment participé à l'un des derniers meetings électoraux de la candidate démocrate dans l'Ohio qui a voté, à la surprise générale, en faveur de Trump.

«Suivre les résultats à la télévision a été difficile, ma femme et moi, nous ne sommes pas couchés avant 4h du matin, c'était difficile de voir ce qu'il s'est passé dans l'Ohio, mais aussi dans tout le pays», a-t-il admis.

James veut rester optimiste: «Notre pays n'a jamais reposé sur une seule personne, nous devons imaginer comment nous pouvons rendre meilleur notre pays. Nous savons tous, nous le ressentons tous, notre pays est le plus beau du monde, chacun doit apporter sa pierre, tout ne dépend pas de (Trump), pas du tout même, en particulier pour moi et pour ce que je fais», a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer