Obama honore les Cavaliers à la Maison-Blanche

Barack Obama a honoré les Cavaliers sur la pelouse... (PHOTO Pablo Martinez Monsivais, AP)

Agrandir

Barack Obama a honoré les Cavaliers sur la pelouse de la Maison-Blanche, trouvant le moyen d'accueillir une autre équipe championne avant de quitter le Bureau ovale.

PHOTO Pablo Martinez Monsivais, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kevin Freking
Associated Press
WASHINGTON

Il est possible d'en apprendre beaucoup sur quelqu'un lorsque les choses ne vont pas bien. C'est ce qu'a déclaré le président des États-Unis Barack Obama, jeudi, et il ne parlait pas des élections.

Obama a salué l'exploit des Cavaliers de Cleveland, qui sont venus de l'arrière contre les Warriors de Golden State lors de la finale de la NBA. Cette victoire mettait fin à une disette de 52 ans sans qu'une équipe de sport professionnel de Cleveland soit sacrée championne.

Obama a honoré les Cavaliers sur la pelouse de la Maison-Blanche, trouvant le moyen d'accueillir une autre équipe championne avant de quitter le Bureau ovale.

«C'est bien cela. J'ai dit Cleveland et championne du monde dans la même phrase», a-t-il affirmé au début de son discours.

Les Cavaliers ont effacé un retard de 1-3 pour remporter les grands honneurs contre les Warriors, qui avaient établi un record de la NBA au chapitre des victoires au cours d'une saison.

«Il s'agit de la première formation à remonter la pente de cette façon, a indiqué Obama. Ce fut une remontée remarquable.»

Obama a félicité plusieurs joueurs, mais il a porté une attention particulière envers LeBron James, qui a été nommé le joueur le plus utile de la finale. Obama a dit de James qu'il était un des plus grands joueurs de l'histoire. Il a également affirmé que ce n'était pas seulement sa puissance et sa vitesse qui faisaient de lui un des meilleurs joueurs, mais aussi son éthique de travail et son altruisme.

«Nous l'avons vu au cours des trois dernières parties de la finale», a souligné le président.

Obama a aussi mentionné que les Cavaliers représentaient une génération grandissante d'athlètes qui utilisent différentes plateformes pour exprimer leur point de vue. Il a noté que Kevin Love travaillait à combattre les agressions sexuelles et que James s'impliquait afin de réduire la violence faite par les armes à feu.

Le président a ajouté que l'équipe avait rencontré la procureure générale Loretta Lynch et la conseillère Valerie Jarrett pour discuter des actions prises par les Cavaliers afin d'aider à bâtir de meilleures relations entre la communauté de Cleveland et les forces de l'ordre de la ville.

«Cela fait partie d'un effort à travers la ligue. Bâtir des communautés plus fortes partout au pays, incluant l'ouverture de dialogues pour que nous puissions réduire les écarts», a expliqué Obama.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer