LeBron James signerait avec les Cavaliers pour deux ans

LeBron James... (PHOTO PAUL SANCYA, ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

LeBron James

PHOTO PAUL SANCYA, ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tom Withers
Associated Press
Cleveland

Presque un an jour pour jour avec la date de son fameux retour dans sa terre natale, LeBron James aurait fait savoir aux Cavaliers de Cleveland qu'il ne déménagera pas.

Selon des sources au fait de la situation, James a accepté les grandes lignes d'un contrat d'un an qui lui rapportera 23 millions. Selon ces mêmes sources, James aura l'option de prolonger le contrat d'une saison, ce qui lui permettrait de toucher une somme additionnelle de 24 millions.

Les personnes qui se sont confiées à l'Associated Press ont requis l'anonymat parce que James n'a pas encore apposé son nom au bas du pacte. Le tout devrait se faire prochainement, puisque James, quatre fois élu joueur le plus utile à son équipe dans la NBA, est occupé par la promotion d'un film dans lequel il campe son propre rôle.

Si le retour de James avec les Cavaliers n'est pas étonnant, l'entente qu'il signera prochainement lui donnera de la souplesse et la possibilité de toucher encore plus d'argent, l'été prochain, alors qu'entrera en vigueur le prochain contrat de la NBA avec les réseaux de télévision, qui devrait rapporter à la ligue quelque 24 milliards.

Âgé de 30 ans, James a mené les Cavaliers à la finale de la NBA à sa première saison de retour avec l'équipe, ce printemps. Les Cavaliers ont perdu en six matchs contre les Warriors de Golden State, mais le leader des Cavaliers n'a rien à se reprocher, alors qu'il a dû se débrouiller sans ses collègues Kyrie Irving et Kevin Love.

En fait, James a été spectaculaire lors de la grande finale, affichant des moyennes par match de 35,8 points, de 13,3 rebonds et de 8,8 aides - les meilleures statistiques individuelles dans l'histoire de la finale de la NBA.

Mais les exploits de James n'ont pas suffi, et ce dernier se dit plus motivé que jamais à ramener un championnat à la ville de Cleveland, dont la disette parmi les quatre grandes ligues d'Amérique du Nord remonte à 1964.

Avant que ne s'ouvre le marché des joueurs autonomes, James a rencontré Love à Los Angeles. Ce dernier a confié que les deux hommes avaient eu une «très franche discussion» avant que l'avant n'annonce qu'il signerait un nouveau contrat avec les Cavaliers. Love s'est entendu avec l'équipe, jeudi, sur les clauses d'un pacte de cinq ans d'une valeur de 113 millions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer