La NBA amorce le processus de destitution de Donald Sterling

Donald Sterling... (Photo Robyn Beck, archives Agence France-Presse)

Agrandir

Donald Sterling

Photo Robyn Beck, archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Brian Mahoney
Associated Press
New York

La NBA a déposé une accusation à l'endroit de Donald Sterling, enclenchant le processus afin qu'une audience ait lieu le 3 juin, et que celle-ci soit possiblement suivie d'un vote des propriétaires afin de le destituer de son rôle de propriétaire des Clippers de Los Angeles.

Dans l'accusation déposée lundi, on avance que Sterling a porté atteinte à la NBA et ses équipes, qu'il a dénigré les Africains-Américains et que ses actions et lui ont «significativement saboté les efforts de la NBA dans ses efforts de promouvoir la diversité et l'inclusion».

Sterling, qui a été suspendu à vie par le commissaire Adam Silver après qu'on eut diffusé l'enregistrement de ses remarques racistes, a jusqu'au 27 mai pour répondre à l'accusation. Il aura le droit, à l'occasion de l'audience, de comparaître devant le bureau des gouverneurs.

Si les trois quarts des propriétaires votent afin d'endosser l'accusation, Sterling se verra forcé de vendre l'équipe dont il est le propriétaire depuis 1981.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer