Israël: 33 ultra-orthodoxes arrêtés lors de manifs contre le service militaire

Les confrontations entre ultra-orthodoxes et policiers font suite... (Photo Amir Cohen, REUTERS)

Agrandir

Les confrontations entre ultra-orthodoxes et policiers font suite à la condamnation dimanche de 11 jeunes ultra-orthodoxes à 90 jours de prison pour insoumission au service militaire.

Photo Amir Cohen, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Jérusalem

Une trentaine de personnes ont été arrêtées lundi à Jérusalem et près de Tel-Aviv lors de heurts entre les forces de l'ordre et des centaines de juifs ultra-orthodoxes manifestant contre le service militaire obligatoire, a rapporté la police.

Deux policiers ont été blessés et 28 protestataires arrêtés à Bnei Brak, localité majoritairement ultra-orthodoxe proche de Tel-Aviv, où les manifestants ont lancé des pétards vers les forces de sécurité et bloqué des rues, selon la police.

À Jérusalem, cinq ultra-orthodoxes ont été arrêtés lors d'une manifestation devant un centre militaire où les manifestants ont tenté de bloquer les véhicules qui sortaient.

Selon le quotidien Haaretz, les confrontations de lundi et des incidents similaires survenus la veille font suite à la condamnation dimanche de 11 jeunes ultra-orthodoxes à 90 jours de prison pour insoumission au service militaire.

Selon ce journal, un rabbin influent a ordonné en représailles à ses adeptes de protester dans la rue.

En septembre, la Cour suprême a annulé un texte législatif qui exempte les ultra-orthodoxes, qui observent strictement les règles du judaïsme dans tous les aspects de leur vie, du service militaire obligatoire mais a suspendu cette décision pour un an.

Ce délai pourrait permettre au gouvernement de Benyamin Néthanyahou -pour lequel le soutien des ultra-orthodoxes est capital- de mettre en place une nouvelle loi.

Le service militaire des ultra-orthodoxes fait depuis longtemps débat en Israël et est régulièrement à l'origine de heurts entre des membres de cette communauté (environ 10% de la population israélienne) et les policiers.

Une partie des ultra-orthodoxes le considèrent comme une source de tentations pour les jeunes, sortis du monde fermé de la prière et de l'étude religieuse.

Obligatoire sauf exception, le service militaire en Israël est de deux ans et huit mois pour les hommes et de deux ans pour les femmes.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer