Arabie saoudite: «menace imminente» contre des Américains à Jeddah

Le 4 juillet, jour de la fête nationale... (photo archives AFP/stringer)

Agrandir

Le 4 juillet, jour de la fête nationale des États-Unis, un kamikaze s'était fait exploser près du consulat américain à Jeddah : deux agents de sécurité avaient été légèrement blessés, selon le ministère saoudien de l'Intérieur. Aucun membre du personnel du consulat n'avait été atteint, selon l'ambassade américaine à Riyad.

photo archives AFP/stringer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les États-Unis ont fait état jeudi d'une « menace imminente » contre leurs ressortissants vivant ou se rendant à Jeddah, en Arabie saoudite, citant notamment les centres commerciaux et restaurants fréquentés par des Occidentaux dans cette ville côtière de l'ouest du royaume.

« L'ambassade des États-Unis a reçu des informations sur une menace potentielle, imminente contre des citoyens américains dans des zones de Jeddah », a indiqué le département d'État dans un communiqué publié sur son site internet, sans préciser de quelle « menace » ses ressortissants pourraient être la cible.

« Souvenez-vous de changer d'itinéraires et d'horaires dans vos déplacements dans le royaume », a demandé le ministère américain des Affaires étrangères, en allusion à d'éventuels enlèvements.

Le 4 juillet, jour de la fête nationale des États-Unis, un kamikaze s'était fait exploser près du consulat américain à Jeddah : deux agents de sécurité avaient été légèrement blessés, selon le ministère saoudien de l'Intérieur. Aucun membre du personnel du consulat n'avait été atteint, selon l'ambassade américaine à Riyad.

Le département d'État a également fait référence à ses notes d'avertissement aux voyageurs qu'il établit et actualise régulièrement pour tous les pays du monde. Dans le cas de l'Arabie saoudite, alliée historique des États-Unis, « les ressortissants américains sont encouragés à faire attention à leur environnement et à prendre garde particulièrement lorsqu'ils se déplacent à travers le pays ».

Pour les Américains qui envisagent de se rendre en Arabie saoudite, « le département d'État (les) exhorte à évaluer avec prudence les risques (...) et à restreindre les voyages non essentiels à l'intérieur du pays ».

Dans le royaume saoudien sunnite, depuis fin 2014, les forces de sécurité et la minorité chiite sont souvent frappées par des attentats meurtriers revendiqués par l'organisation djihadiste État islamique (EI).

En mars 2015, l'ambassade des États unis avait été fermée pendant plusieurs jours, de même que les consulats américains à Jeddah et Dahran (est) pour des motifs de sécurité alors non précisés.

En décembre 2004, le consulat américain à Jeddah avait été la cible d'une attaque attribuée au réseau djihadiste Al-Qaïda. Des hommes avaient ouvert le feu et lancé des engins explosifs sur le complexe faisant cinq morts. C'était alors la première attaque contre une mission diplomatique dans le royaume.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer