Yémen: l'OMS livre de l'aide à la ville de Taëz, assiégée par les houthis

Une femme tient son bébé souffrant de malnutrition... (Photo Khaled Abdullah, Reuters)

Agrandir

Une femme tient son bébé souffrant de malnutrition dans un centre de soins intensifs spécialisé à Sanaa, mercredi.

Photo Khaled Abdullah, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SANAA

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué mercredi être parvenue à livrer de l'aide médicale dans la ville yéménite de Taëz dont les habitants sont assiégés depuis plusieurs mois par les rebelles houthis.

L'OMS a «pu livrer plus de 20 tonnes de médicaments et matériel médical qui peuvent sauver des vies», précise l'organisation dans un communiqué.

«Ces livraisons médicales sont cruciales pour répondre aux besoins urgents dans une ville où plus de 200 000 personnes continuent de vivre dans un état de siège avec un accès limité à l'aide humanitaire», ajoute l'OMS.

Les rebelles tentent en vain depuis des mois de déloger les forces progouvernementales du centre-ville de Taëz, dans le sud du pays.

Troisième ville du pays, Taëz est située entre la capitale Sanaa, contrôlée depuis fin 2014 par les houthis, et la ville portuaire d'Aden (sud) qui a été reconquise par les forces antirebelles en juillet dernier.

Cette aide destinée à la population de Taëz était bloquée depuis huit semaines, a souligné l'OMS, ajoutant qu'elle a finalement été livrée à partir du 31 janvier aux hôpitaux Al-Thawra, Al-Joumhouri, Al-Rawdha et Al-Taaon.

«Les hôpitaux ont un besoin urgent de médicaments et matériel médical pour pouvoir continuer à fournir les soins médicaux de base», a affirmé le représentant de l'OMS au Yémen, Ahmed Chadoul.

«La livraison de ce matériel de l'OMS est un pas énorme qui nous l'espérons ouvrira la voie à l'octroi d'un soutien médical plus important à la ville», a-t-il ajouté.

Le 17 janvier, l'organisation Médecins sans frontières (MSF) avait annoncé avoir réussi à acheminer des équipements à des hôpitaux de Taëz, et qu'il s'agissait de la première opération du genre en cinq mois.

Un organisme de secours saoudien avait annoncé mi-janvier que des avions de la coalition arabe avaient largué 40 tonnes d'aides sur des zones assiégées par les houthis dans la province de Taëz.

Cette coalition militaire arabe commandée par l'Arabie saoudite aide depuis mars 2015 le pouvoir à reprendre les vastes régions conquises par les rebelles.

Le conflit au Yémen a fait plus de 6100 morts, dont près de la moitié de civils, et environ 30 000 blessés, selon l'ONU.

ak/feb/vl

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer