Le chef des talibans serait «grièvement blessé»

Le mollah Akhtar Mansour (ci-dessus) a succédé au... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le mollah Akhtar Mansour (ci-dessus) a succédé au mollah Omar à la tête des talibans.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
KABOUL

Le chef des rebelles talibans afghans, le mollah Akhtar Mansour, a été blessé dans un échange de tirs, ont annoncé à l'AFP des responsables afghans et des sources talibanes.

«Mansour a été grièvement blessé», a déclaré à l'AFP Sultan Faizi, porte-parole du premier vice-président afghan Abdul Rashid Dostum, une information également donnée par un autre responsable gouvernemental afghan et plusieurs sources internes à la rébellion.

«Il a été transporté dans un hôpital, et on ne sait pas s'il va survivre à ses blessures», a ajouté M. Faizi, sans plus de précisions.

Interrogé par l'AFP, le porte-parole officiel des talibans, Zabihullah Mujahid, a en revanche nié qu'Akhtar Mansour ait été blessé.

Akhtar Mansour a officiellement succédé l'été dernier au chef historique des talibans, le mollah Omar, dont il était le numéro deux, juste après l'annonce à rebours de la mort de ce dernier.

Cette rapide nomination avait été contestée par certaines factions de la rébellion, notamment la famille du mollah Omar, mais aussi plusieurs chefs militaires.

Chassés du pouvoir à la fin 2001 par une intervention militaire menée par les États-Unis, les fondamentalistes talibans mènent depuis une tenace rébellion contre le gouvernement afghan et ses alliés de l'OTAN.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer