Un Palestinien abattu après avoir attaqué un soldat israélien

Un Palestinien a été abattu samedi par l'armée israélienne dans le nord de la... (Photo Mahmoud Illean, AP)

Agrandir

Photo Mahmoud Illean, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NAPLOUSE

Un Palestinien a été abattu samedi par l'armée israélienne dans le nord de la Cisjordanie occupée alors qu'il attaquait au couteau un militaire, ont indiqué le Croissant-Rouge palestinien et la police israélienne.

Il s'agit de la seconde attaque de la journée de samedi en Cisjordanie occupée puisque dans la matinée un autre Palestinien avait poignardé un soldat israélien, le blessant légèrement, avant d'être lui-même blessé par des militaires israéliens.

«Un assaillant a poignardé un officier au croisement de Houwara», au sud de Naplouse, a indiqué l'armée israélienne, et «les forces sur place ont immédiatement répliqué par des tirs». L'assaillant a été tué, a précisé la porte-parole de la police israélienne Luba Samri.

De son côté, le chef du Croissant-Rouge à Naplouse, Abdelhalim Jaafreh, a indiqué à l'AFP qu'il avait été mortellement touché par cinq balles et que les médecins à l'hôpital n'avaient rien pu faire pour le sauver.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a identifié cet homme comme Rafic Taj, 21 ans, alors que des sources avaient précédemment fait état d'un adolescent âgé de 16 ans s'appelant Ahmed Taj.

M. Abbas a condamné dans un communiqué ce qu'il a qualifié de «meurtre par les forces d'occupation».

Il a dénoncé une «dangereuse escalade» sous la forme d'un «meurtre par jour, sans fin», appelant la communauté internationale à ne pas rester silencieuse.

Plus tôt dans la journée, un Palestinien avait attaqué un soldat israélien au couteau avant d'être blessé par les tirs d'autres militaires à proximité d'un barrage installé sur une autoroute traversant la Cisjordanie occupée, a indiqué l'armée.

L'assaillant et le soldat ont tous deux été «légèrement blessés», selon l'armée.

L'attaque a eu lieu au sud-ouest de Ramallah, sur l'autoroute 443 très fréquentée, reliant Jérusalem à Tel-Aviv et traversant la Cisjordanie sur plusieurs kilomètres.

Les attaques contre des soldats, des colons et des civils israéliens par des Palestiniens, isolés et souvent munis d'un couteau, se sont multipliées ces derniers mois à travers la Cisjordanie et à Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël.

Depuis le début de l'année, l'armée israélienne a abattu une quinzaine de Palestiniens en Cisjordanie, selon un décompte de l'ONU. Certains s'en prenaient à des Israéliens tandis que d'autres ont été tués par des balles tirées par l'armée lors de manifestations ou de heurts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer