Koweït: démantèlement d'une cellule «terroriste»

Une agence de presse koweïtienne a publié cette... (PHOTO AFP)

Agrandir

Une agence de presse koweïtienne a publié cette photo montrant le matériel saisi par la police.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Koweït

Koweït a démantelé une nouvelle cellule «terroriste» et saisi de larges quantités d'explosifs, a annoncé jeudi le ministère de l'Intérieur.

Les enquêteurs ont notamment saisi «144 kilos de TNT et (d'explosif) PE4, 19 tonnes de munitions», trois lance-roquettes antichars et 56 roquettes, 65 types divers d'armes à feu ainsi que 204 grenades et détonateurs, ajoute le ministère dans un communiqué.

Trois ressortissants koweïtiens ayant admis avoir rejoint un groupe «terroriste» ont été arrêtés, indiquent les autorités sans identifier ce groupe.

Le ministère précise que les explosifs et munitions ont été découverts dans une ferme à Abdali, près de la frontière irakienne ainsi que dans deux maisons dont la localisation n'a pas été précisée.

Un kamikaze saoudien avait commis le 26 juin un attentat dans une mosquée chiite de la capitale koweïtienne, tuant 26 personnes. L'attaque a été revendiquée par le groupe extrémiste sunnite État islamique (EI).

Vingt-neuf personnes dont sept femmes sont actuellement jugées pour implication dans l'attentat. Cinq des accusés, en fuite, sont jugés par contumace.

Le 30 juillet, une cellule de cinq membres présumés de l'EI a été démantelée dans ce pays du Golfe. Quatre hommes ont été arrêtés et un cinquième a été tué dans les combats en Irak.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer