Israël: deux Palestiniens tués par des policiers

Les policiers ont abattu l'adolescent après qu'il a... (PHOTO HAZEM BADER, AFP)

Agrandir

Les policiers ont abattu l'adolescent après qu'il a refusé de déposer son arme.

PHOTO HAZEM BADER, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
JÉRUSALEM

Des policiers israéliens ont abattu samedi à Jérusalem et à Hébron deux Palestiniens qui brandissaient des couteaux. Plus tard dans la journée, trois policiers ont été blessés au cours d'une troisième attaque, selon les forces de l'ordre.

Une porte-parole de la police, Luba Samri, a expliqué que le premier incident s'était produit à Jérusalem-Est, alors que Ali Mohammed Abu Ghannam, 17 ans, s'est approché d'un barrage routier avec un couteau de boucher. Il a essayé d'attaquer les policiers israéliens présents. Selon Mme Samri, ceux-ci ont abattu l'adolescent après qu'il a refusé de déposer son arme.

Des dizaines de jeunes Palestiniens ont par la suite affronté les forces de police, leur lançant des pierres auxquelles les policiers ont répondu avec des gaz lacrymogènes.

Une bombe incendiaire a été lancée vers un autobus qui circulait sur une autoroute en direction de Jérusalem. Personne n'a été blessé dans cet incident, qui ne serait pas lié au précédent.

Dans la ville d'Hébron, en Cisjordanie, un Palestinien a poignardé à plusieurs reprises la tête et le torse d'un policier israélien. L'agent a été conduit à l'hôpital, où il repose dans un état stable. Luba Samri a déclaré que les autres policiers présents au moment de l'attaque avaient ouvert le feu sur l'assaillant, qui a été tué.

En fin de journée samedi, un véhicule qui roulait en direction du cimetière du mont des Oliviers, à Jérusalem-Est, a dévié de la route et percuté trois policiers israéliens, en blessant un sérieusement, selon la police. Les agents ont ouvert le feu sur le véhicule, qui a plus tard été retrouvé abandonné.

Cette série d'attaques s'est produite une semaine après que les autorités israéliennes ont déclaré qu'un Palestinien de 37 ans avait intentionnellement foncé dans un groupe de juifs israéliens avec son véhicule près de Jérusalem, tuant un homme et blessant sérieusement une femme.

Un certain nombre d'attaques perpétrées à l'arme blanche ou à l'aide d'un véhicule ont eu lieu au cours des derniers mois à Jérusalem, faisant craindre une recrudescence de la violence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer