Arabie: deux Saoudiens et un Pakistanais décapités

Deux Saoudiens et un Pakistanais, condamnés à mort dans trois affaires... (PHOTO KHALED ABDULLAH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO KHALED ABDULLAH, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
RYAD

Deux Saoudiens et un Pakistanais, condamnés à mort dans trois affaires distinctes de trafic de drogues et d'inceste, ont été décapités mardi en Arabie saoudite, selon le ministère de l'Intérieur.

Omar Barakati, un Saoudien condamné à mort pour inceste, a été décapité à Assir (sud-ouest), a indiqué le ministère dans un communiqué.

Latif Khan Nurzada, un Pakistanais condamné à mort pour trafic d'héroïne, a été exécuté à la Mecque (ouest), selon un autre communiqué du même ministère.

La troisième décapitation, celle d'un Saoudien condamné pour trafic de drogue, Yasser al-Hamza, a eu lieu à Jawf (nord), d'après un troisième communiqué du ministère de l'Intérieur.

Seize personnes ont été exécutées en Arabie saoudite depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP établi à partir de communiqués officiels.

En septembre, un expert indépendant travaillant pour l'ONU avait exprimé son inquiétude concernant le déroulement des procédures judiciaires en Arabie saoudite et appelé à un moratoire sur les exécutions dans ce pays.

En 2013, le royaume saoudien s'est classé à la troisième place à l'échelle mondiale pour les exécutions de condamnés à la peine de mort, après l'Iran et l'Irak, selon Amnesty International.

Viol, meurtre, apostasie, vol à main armée et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale en Arabie saoudite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer