Iran: cinq ans de prison pour un ancien vice-président

Mohammad Reza Rahimi... (Archives Reuters)

Agrandir

Mohammad Reza Rahimi

Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Téhéran

Mohammad Reza Rahimi, 1er vice-président de l'ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad, a été condamné à cinq ans de prison et à une amende, a rapporté l'agence officielle Irna mercredi.

Nommé après l'élection controversée de M. Ahmadinejad à un second mandat en 2009, M. Rahimi est le plus important responsable de cette époque a être reconnu coupable après un long procès pour «corruption», selon plusieurs médias.

M. Rahimi, 66 ans, va purger une peine de 5 ans et 91 jours de prison et verser une amende de 10 milliards de rials (450 000$), un verdict définitif, selon Irna, qui ne précise pas les charges retenues contre l'ancien vice-président.

Irna indique par ailleurs que M. Rahimi avait déjà été condamné à 15 ans de prison par une autre cour.

L'ancien haut responsable a aussi été condamné à restituer quelque 28,5 milliards de rials à une partie qui n'a pas été identifiée.

M. Rahimi, impliqué selon les médias dans plusieurs affaires de corruption, avait été interrogé par la justice avant d'être placé en liberté provisoire en décembre 2013.

Le successeur de M. Ahmadinejad, Hassan Rohani, élu en juin 2013, a fait de la lutte contre la corruption une de ses priorités pour relancer l'économie iranienne en crise, alors que plusieurs scandales ont récemment secoué le pays, 136e sur 175 dans le classement 2014 des pays perçus comme corrompus par l'ONG Transparency International.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer