105 ex-généraux, espions et policiers appellent Nétanyahou à rechercher la paix

Dans une lettre publique, les signataires pressent M. Nétanyahou... (PHOTO RONEN ZVULUN, REUTERS)

Agrandir

Dans une lettre publique, les signataires pressent M. Nétanyahou de «prendre une initiative diplomatique» régionale en vue de parvenir à la paix avec le Palestinien sur la base de deux États pour deux peuples, a précisé le site d'informations Ynet.

PHOTO RONEN ZVULUN, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
JÉRUSALEM

Cent-cinq anciens généraux, dirigeants de la police et des services de renseignements (Mossad) israéliens ont appelé le premier ministre Benyamin Nétanyahou à lancer une initiative régionale de paix, ont indiqué lundi les médias.

Dans une lettre publique, les signataires pressent M. Nétanyahou de «prendre une initiative diplomatique» régionale en vue de parvenir à la paix avec les Palestiniens sur la base de deux États pour deux peuples, a précisé le site d'informations Ynet.

Ils estiment qu'Israël est «suffisamment fort» pour s'engager dans cette voie sans que cela n'implique des «risques pour sa sécurité».

Le général Amnon Reshef, ancien commandant des unités de blindés, à l'initiative de cette lettre ouverte, a précisé que les signataires étaient «fatigués des combats qui se déroulent régulièrement année après année, au lieu de déployer des efforts réels pour adopter l'initiative saoudienne».

Il faisait allusion à l'Arabie saoudite, qui a été à l'origine en 2002 d'un plan de paix arabe, qui propose une normalisation des relations entre les pays arabes et Israël, en échange du retrait israélien des territoires occupés depuis 1967.

«Il ne s'agit pas d'une question de gauche ou de droite», ajoute la lettre, en prônant une initiative diplomatique qui ne soit pas «seulement basée sur des négociations bilatérales avec les Palestiniens qui ont échoué encore et encore». «Nous souhaitons voir une initiative courageuse et un leadership de votre part», ont ajouté les auteurs de la lettre à l'adresse du premier ministre.

Les négociations avec les Palestiniens parrainées par le secrétaire d'État américain John Kerry ont abouti à une impasse et sont totalement gelées depuis avril.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer