Les principales «bavures» en Afghanistan

Les forces étrangères en Afghanistan tuent régulièrement des civils dans des... (Photo AFP)

Agrandir

Photo AFP

Agence France-Presse

Les forces étrangères en Afghanistan tuent régulièrement des civils dans des combats et des bombardements contre les insurgés. Ces «bavures» provoquent la colère de la population et des autorités afghanes. En 2008, 2 118 civils ont été tués dans des violences, en majorité au cours de bombardements des forces internationales, selon les Nations Unies. L'ONU estime que les forces pro-gouvernementales sont responsables de la mort de 39% d'entre eux. Jusqu'à 90 personnes ont été tuées vendredi dans le nord de l'Afghanistan dans le bombardement de citernes de carburant par les forces internationales, le nombre encore incertain de civils parmi les victimes poussant l'ONU, l'OTAN et Kaboul à promettre des enquêtes.

Voici les principales bavures dans des bombardements des forces étrangères depuis 2006. Le nombre des victimes diffère souvent selon que le bilan a été établi par le gouvernement afghan ou les forces internationales.

2009

4 septembre: jusqu'à 90 personnes, dont un nombre inconnu de civils, ont été tuées par une frappe aérienne des forces internationales sur des citernes de carburant dans le nord du pays.

Nuit du 4 au 5 mai: des dizaines de civils, dont des femmes et des enfants, meurent dans des bombardements des forces américaines dans la province de Farah (ouest). Selon une commission d'enquête indépendante, 97 civils ont péri dans ces frappes, contre 140 civils pour le gouvernement afghan, et «20 à 30 civils» d'après l'armée américaine.

2008

3 novembre: 37 civils et 26 insurgés périssent dans une frappe aérienne américaine qui atteint un mariage dans la province de Kandahar (sud), le berceau des talibans, selon une enquête des autorités afghanes.

22 août: 33 civils et 22 insurgés meurent dans des bombardements américains dans une zone reculée de la province de Farah (ouest), d'après les conclusions d'une enquête de l'armée américaine. Les autorités afghanes et l'ONU estiment que plus de 90 civils, dont une cinquantaine d'enfants, ont trouvé la mort.

6 août: un bombardement frappe un mariage dans la province de Nangarhar (est), tuant 47 civils dont une majorité de femmes et d'enfants, selon une enquête des autorités afghanes.

2007

29 juin: 65 civils sont tués dans des frappes aériennes sur un village dans la province d'Helmand (sud), selon les autorités locales.

27-29 avril: plus de 50 civils meurent au cours d'une série de combats intenses et de bombardements dans la province d'Herat (ouest), d'après les autorités afghanes et l'ONU. La coalition sous commandement américain affirme pour sa part que 136 talibans ont été tués.

2006

24 octobre: la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'OTAN reconnaît qu'une dizaine de civils figurent parmi les 70 victimes d'une frappe aérienne dans la province de Kandahar (sud). Les habitants affirment que 60 civils ont été tués.

1er octobre: une commission d'enquête gouvernementale affirme que 53 civils ont péri au cours d'une opération de deux semaines des forces internationales dans la province de Kandahar en septembre, au cours de laquelle l'Isaf assure avoir tué près de 1.000 insurgés.

22 mai: le principal groupe afghan de défense des droits de l'Homme annonce que 37 civils sont morts dans une frappe dans la province de Kandahar. Les autorités afghanes font état d'un bilan de 16 civils et 80 talibans tués.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer