Un sous-marin nazi retrouvé au fond de l'Atlantique

Un U-Boote allemand capturé dans l'Atlantique par la Marine... (Archives PC)

Agrandir

Un U-Boote allemand capturé dans l'Atlantique par la Marine royale canadienne 1944.

Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Une épave de sous-marin allemand et un navire marchand américain, datant de la Seconde Guerre mondiale, ont été découverts au fond de l'Atlantique au large des côtes de Caroline-du-Nord, ont annoncé mardi les autorités américaines.

Ces navires avaient coulé lors de la Bataille de l'Atlantique en 1942 et étaient ainsi disparus depuis plus de sept décennies dans une zone mieux connue sous l'appellation de Cimetière de l'Atlantique.

Des recherches menées par le Bureau des sanctuaires marins nationaux de l'Agence américaine océanographique et atmosphérique (NOAA) ont découvert en août les vaisseaux à quelque 48 kilomètres des côtes. Ils se trouvaient à 220 mètres de distance l'un de l'autre.

Cette découverte du sous-marin allemand U-576 et du cargo Bluefields ouvre «une rare fenêtre sur une bataille militaire historique et sur le paysage de champs de bataille sous-marins de la Seconde Guerre mondiale», souligne la NOAA.

Ils s'étaient affrontés le 15 juillet 1942 lorsqu'un convoi de navires marchands escorté depuis Norfolk, en Virginie, en direction de la Floride avait été attaqué par le sous-marin allemand.

«L'U-576 a coulé le cargo Bluefields battant pavillon du Nicaragua et a gravement endommagé deux autres navires», a expliqué la NOAA.

«En réaction, l'avion Kingfisher de la Navy américaine, qui était chargé d'assurer la protection aérienne du convoi, a bombardé le sous-marin U-576 tandis que le navire marchand Unicoi l'attaquait au même moment au canon».

Les deux navires ont coulé mais seuls 45 marins allemands sont morts dans la bataille.

«Le public pense le plus souvent que la Bataille de l'Atlantique se passait seulement dans les eaux froides et glacées de l'Atlantique Nord», relève David Alberg, le responsable de la conservation des sanctuaires marin de la NOAA.

«Mais peu savent combien la guerre était en fait proche des côtes américaines», ajoute-t-il.

Le site où repose l'épave du sous-marin est considéré comme un cimetière militaire par l'Allemagne et est protégé par la loi internationale.

Pour autant l'Allemagne «n'a pas exprimé son intérêt dans la récupération des restes de l'U-576 et ne prendra pas part à un tel projet», a indiqué le ministère allemand des Affaires étrangères dans un communiqué.

«Ils sont sous une protection spéciale et devraient, si possible, rester à cet endroit pour permettre aux morts de reposer en paix», a-t-il ajouté.

Plus tôt cette année, en coordination avec le «Monitor National Marine Sanctuary», l'Okeanos Explorer, un navire de la NOAA a effectué une première exploration basée sur les archives navales.

En août, des archéologues à bord d'un autre bateau de la NOAA ont localisé et confirmé l'identité des deux épaves.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer