Un lobbyiste a assisté à la rencontre entre Trump Jr. et une avocate russe

Rinat Akhmetshin a confirmé son implication vendredi, en... (PHOTO AP)

Agrandir

Rinat Akhmetshin a confirmé son implication vendredi, en entrevue avec l'Associated Press.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Desmond Butler, Chad Day
Associated Press
WASHINGTON

Un éminent lobbyiste russo-américain et ancien officier militaire soviétique était aussi présent à la rencontre entre le fils aîné de Donald Trump et une avocate russe - ce qu'avait omis l'équipe du président américain dans son récit des événements de juin 2016, en pleine campagne présidentielle.

Rinat Akhmetshin a confirmé son implication vendredi, en entrevue avec l'Associated Press. Il n'avait pas, jusqu'à présent, été identifié comme un participant à la rencontre qui avait pris place dans la Trump Tower, à New York.

Le gendre de M. Trump, Jared Kushner, et son directeur de campagne, Paul Manafort, y avaient aussi assisté.

Les révélations entourant cette réunion ont exacerbé les questions sur la possible collusion entre Moscou et des associés de l'actuel président américain lors de la plus récente élection présidentielle dans le but de porter M. Trump au pouvoir aux dépens de sa rivale démocrate, Hillary Clinton.

M. Akhmetshin a été identifié comme ayant des liens avec le service de renseignement russe, affirmation qu'il dément et attribue à une «campagne de salissage».

Il reconnaît toutefois avoir servi l'armée soviétique au sein d'une unité du service de contre-espionnage, mais précise qu'il n'a jamais été officiellement formé en tant qu'espion.

Sa présence à Washington est bien connue, alors qu'il y fait du lobbyisme pour des intérêts russes.

Plus tôt cette semaine, Donald Trump fils a rendu publics des courriels confirmant la tenue d'un face-à-face avec l'avocate russe Natalia Veselnitskaya.

Les échanges avec l'agent publicitaire Rob Goldstone indiquent que ce dernier a organisé l'entretien parce que l'avocate souhaitait transmettre des informations dommageables pour Mme Clinton.

Selon Donald Trump fils, elle avait dit détenir de l'information selon laquelle des personnes affiliées à la Russie finançaient le Comité démocrate national et en appuyaient la candidate.

M. Akhmetshin dit avoir accompagné Mme Veselnitskaya à la Trump Tower. Il soutient avoir été mis au courant de la rencontre le jour même, quand cette dernière lui a demandé d'y assister.

Mme Veselnitskaya avait apporté des documents qui, selon elle, fournissaient des détails sur le transfert de fonds illicites au Comité démocrate national, précise M. Akhmetshin.

Donald Trump fils aurait demandé à la juriste si elle détenait suffisamment d'éléments de preuve pour soutenir ce qu'elle avançait. Selon le lobbyiste, elle avait alors répondu que l'équipe de campagne de M. Trump devrait faire plus de recherches en ce sens.

«Ils n'en pouvaient plus d'attendre que la rencontre se termine», raconte le lobbyiste au sujet des associés de M. Trump, qui, selon lui, avaient alors perdu tout intérêt.

Le démocrate Adam Schiff, qui siège au comité sur le renseignement du Sénat américain, a déclaré vendredi qu'il souhaitait entendre Rinat Akhmetshin devant la chambre haute.

L'élu californien a dit s'inquiéter de la version changeante des faits fournie par Donald Trump fils, qui «peint un portrait de dissimulation et de tromperie constantes».




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer