Fusillade chez UPS à San Francisco: quatre morts, dont le tireur

Les employés sont évacués du bâtiment.... (Photo Stephen Lam, REUTERS)

Agrandir

Les employés sont évacués du bâtiment.

Photo Stephen Lam, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
San Francisco

Une fusillade dans un entrepôt de la société de messagerie UPS à San Francisco a fait mercredi trois morts et le tireur, qui a retourné son arme contre lui, est également décédé, a déclaré la police.

Une autopatrouille est garée devant l'entrepôt de UPS.... (Photo Stephen Lam, REUTERS) - image 1.0

Agrandir

Une autopatrouille est garée devant l'entrepôt de UPS.

Photo Stephen Lam, REUTERS

Deux autres personnes ont aussi été blessées et emmenées à l'hôpital, a précisé Toney Chaplin, chef par intérim de la police de San Francisco, lors d'une conférence de presse, soulignant que l'incident ne semblait pas être de nature terroriste.

«Des personnes ont été transportées à l'hôpital et nous ne sommes pas certains de leur état», a signalé de son côté le groupe de messagerie dans un communiqué.

Le tireur portait un uniforme d'UPS, a noté M. Chaplin, ajoutant que les enquêteurs n'avaient néanmoins pas déterminé à ce stade s'il était ou non un employé de l'entreprise. Il s'est tiré une balle dans la tête lorsqu'il a été localisé et pris à partie par la police, a-t-il également indiqué.

Un porte-parole d'UPS, Steve Gaut, a déclaré aux médias locaux que le tireur était un conducteur de véhicules.

Selon lui, les employés touchés étaient rassemblés pour une réunion matinale avant de partir faire leurs livraisons. L'incident a démarré peu avant 9 heures du matin (midi HE).

Les forces de l'ordre ont à présent le contrôle du vaste bâtiment où travaillent des centaines de personnes, et enquêtent sur les faits.

Les chaînes de télévision locales ont montré auparavant des dizaines d'employés en uniforme brun d'UPS évacuant l'entrepôt entourés de policiers lourdement armés.

«Mes condoléances aux personnes et familles touchées par l'acte de violence insensé dans le bâtiment UPS», a tweeté Ed Lee, maire de San Francisco.

Cette fusillade intervient quelques heures après qu'un Américain a ouvert le feu contre une vingtaine d'élus républicains et leurs collaborateurs qui s'entraînaient pour un match de baseball caritatif, blessant le numéro trois de la Chambre des représentants et quatre autres personnes. Le tireur a été abattu par la police.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer