Un noeud coulant dans le Musée de la culture afro-américaine

Le Musée national de l'histoire et de la... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le Musée national de l'histoire et de la culture afro-américaines connaît depuis son ouverture une affluence ininterrompue.

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

La police à Washington a annoncé enquêter sur la découverte au Musée national de l'histoire et de la culture afro-américaine d'un noeud coulant de pendu, symbole abhorré de l'esclavagisme et de l'époque des lynchages aux États-Unis.

Cette découverte dans ce musée tout proche de la Maison-Blanche, qu'avait inauguré l'an dernier l'ex-président Barack Obama, suscitait jeudi des réactions outrées et des condamnations unanimes aux États-Unis.

Le noeud coulant a été remarqué mercredi dans une des galeries du musée, qui a été partiellement fermé durant près de trois heures, le temps que la police écarte l'hypothèse d'un danger pour les visiteurs.

«Ce qui s'est produit aujourd'hui est un rappel douloureux des défis qui continuent à se dresser devant les Afro-Américains», a souligné dans un communiqué Lonnie Bunch, directeur et fondateur du musée.

Dénonçant un «acte atroce», il a rappelé que le noeud coulant était «un symbole de violence extrême pour les Afro-Américains».

Le Musée national de l'histoire et de la culture afro-américaines (NMAAHC) connaît depuis son ouverture une affluence ininterrompue. Les billets d'entrée s'arrachent sur internet des mois à l'avance.

Vendredi dernier des policiers en patrouille avaient trouvé un noeud coulant attaché à une branche d'arbre à l'extérieur du musée Hirshhorn, un autre musée de Washington consacré à l'art moderne et contemporain.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer