Des Russes ont discuté de la façon d'influencer les conseillers de Trump

Paul Manafort a présidé la campagne présidentielle de... (ARCHIVES AP)

Agrandir

Paul Manafort a présidé la campagne présidentielle de Donald Trump entre mars et août 2016.

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des agents de renseignement russes seniors et des hauts placés au Kremlin ont discuté en pleine campagne présidentielle américaine des meilleures façons pour réussir à influencer les proches conseillers de Donald Trump, a révélé The New York Times.

Dans ces conversations interceptées l'été dernier par les espions américains, des agents russes se vantaient notamment de très bien connaître Michael Flynn, conseiller du président pendant la campagne et éphémère conseiller à la sécurité nationale jusqu'à sa démission dans la controverse en raison de ses liens avec la Russie en février dernier.

Selon le quotidien, les agents russes ont également beaucoup discuté de Paul Manafort, le sulfureux directeur de campagne de Donald Trump, proche de l'ancien président ukrainien prorusse Viktor Ianoukovitch qui lui aurait déjà versé 750 000 $ en 2009. 

Ces informations ont été transférées au FBI, qui a lancé l'été dernier une enquête toujours en cours portant sur la possible ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle. Aucune preuve toutefois ne démontre que ces agents du Kremlin ont effectivement tenté d'influencer Paul Manafort et Michael Flynn.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer