Barack Obama commue la peine de 330 détenus

Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, M. Obama... (PHOTO Sam Hodgson, ARCHIVES Bloomberg)

Agrandir

Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, M. Obama a commué la peine de 1715 personnes, plus que tout autre président dans l'histoire des États-Unis.

PHOTO Sam Hodgson, ARCHIVES Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Barack Obama a accompli jeudi son dernier geste majeur en tant que président des États-Unis en commuant la peine de 330 détenus fédéraux condamnés pour des crimes liés aux drogues.

Le président souhaite ainsi corriger ce qu'il qualifie d'injustice systémique.

Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, M. Obama a commué la peine de 1715 personnes, plus que tout autre président dans l'histoire des États-Unis. Au cours de sa présidence, il a libéré 568 détenus condamnés à la prison à perpétuité.

Cette dernière série de commutations représente le plus grand nombre jamais accordé par un président américain en une seule journée. Il s'agit de la culmination de ses efforts, à son deuxième mandat, pour remédier à des décennies de peines trop lourdes qui, selon lui, ont placé des dizaines de milliers de jeunes délinquants derrière les barreaux pendant trop longtemps.

M. Obama a fréquemment demandé au Congrès d'agir pour régler ce problème, mais les législateurs ne l'ont jamais fait.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer