Minorités: des mots offensants retirés des lois américaines

Les termes visés par la législation apparaissent dans... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Les termes visés par la législation apparaissent dans des lois des années 1970 tentant de décrire les minorités.

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
WASHINGTON

Les lois fédérales américaines ne comporteront plus de termes désuets et offensants utilisés autrefois pour désigner les minorités.

Le président Barack Obama a signé un projet de loi proposant de supprimer plusieurs de ces mots, dont «Nègre» et «Oriental», vendredi, a indiqué la Maison-Blanche.

Ces deux expressions seront remplacées par «Afro-Américain» et «Asio-Américain».

Le projet de loi a été adopté en février par la Chambre des représentants et la semaine dernière par le Sénat. Aucun représentant ou sénateur ne s'y est opposé.

Les termes visés par la législation apparaissent dans des lois des années 1970 tentant de décrire les minorités.

Dans la Loi sur l'organisation du département de l'Énergie, la phrase «un Nègre, un Portoricain, un Indien d'Amérique, un Esquimau, un Oriental ou un Aléoute ou un hispanophone d'origine espagnole» sera remplacée par «Asio-Américain, natif d'Hawaï, natif des îles Pacifiques, Afro-Américain, Hispanique, Portoricain, Amérindien ou natif d'Alaska».

Les mêmes mots seront aussi remplacés dans la Loi sur le développement et les investissements dans les travaux publics locaux, qui remonte à 1976.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer