Obama commue les peines de 61 condamnés pour trafic de drogue

Barack Obama a rencontré d'anciens détenus dans un... (PHOTO AFP)

Agrandir

Barack Obama a rencontré d'anciens détenus dans un restaurant de Washington, mercredi.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le président Barack Obama a commué mercredi les peines de prison de 61 condamnés principalement pour trafic de drogue, un acte symbolique au moment où il pousse pour une réforme pénale sur les peines liées à ces délits mineurs.

M. Obama a commué les 61 condamnations, qui allaient de la prison à vie à de petites peines d'emprisonnement pour possession ou revente de stupéfiants comme le crack ou la cocaïne, a annoncé la Maison Blanche.

Barack Obama, qui arrive en fin de mandat, multiplie ce genre d'initiatives. En décembre, il avait déjà commué les condamnations de 95 Américains.

Il a récemment réduit les peines de 248 condamnés - voire amnistié une poignée d'entre eux - et doit en rencontrer certains mercredi.

Le président américain réclame de longue date une réforme du système pénal, dénonçant les incarcérations de masse de trafiquants de drogues qui deviennent souvent «des criminels plus endurcis» après de longs séjours en prison.

M. Obama avait notamment symbolisé son engagement pour cette réforme en se rendant en juillet dernier dans une prison fédérale, une première pour un président en exercice.

La réforme du système judiciaire est l'un des rares sujets aux États-Unis sur lesquels républicains et démocrates semblent s'entendre, laissant ouverte la possibilité de légiférer sur la question même en année électorale.

Quelque 2,2 millions de personnes sont détenues dans les prisons américaines et le président Obama a insisté à plusieurs reprises sur le fait que les Américains représentaient «5% de la population mondiale, mais 25% de la population carcérale mondiale», dont un nombre disproportionné de Noirs et d'Hispaniques.

Parmi les détenus des prisons fédérales américaines, plus de la moitié ont été condamnés pour trafic de drogue, avait révélé en octobre une étude du Bureau des statistiques de la justice réalisée durant l'année 2012 sur un échantillon de 94 678 détenus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer