Un policier reconnu coupable de la mort d'un Afro-Américain à New York

Le policier Peter Liang à son arrivée au... (AFP, Jewel Samad)

Agrandir

Le policier Peter Liang à son arrivée au palais de justice de Brooklyn.

AFP, Jewel Samad

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Un jeune policier qui avait tué accidentellement un père de famille noir dans une cage d'escalier mal éclairée à New York a été reconnu coupable jeudi soir d'homicide involontaire.

Le policier, Peter Liang, 28 ans, risque jusqu'à 15 ans de prison. Il a également été reconnu coupable par un jury populaire de faute professionnelle, pour ne pas avoir ensuite porté assistance à sa victime, Akai Gurley, 28 ans, qui n'était pas armé et descendait simplement l'escalier.

Le prononcé de sa peine a été fixé au 14 avril.

La mort d'Akai Gurley le 20 novembre 2014 dans une cage d'escalier d'une HLM de Brooklyn était venue s'ajouter à celles de plusieurs noirs non armés, tués par la police aux États-Unis, ravivant les tensions raciales et suscitant de nombreuses manifestations.

Peter Liang, 28 ans, d'origine chinoise, qui comparaissait libre, avait plaidé non coupable.

Selon les procureurs, il avait tiré sans raison, ignorant ensuite sa victime agonisante.

Peter Liang avait pris la parole lors de son procès, qui avait commencé le 25 janvier, affirmant qu'il n'avait jamais même réalisé qu'il y avait quelqu'un dans la cage d'escalier, lorsqu'il avait tiré par accident.

L'enquête avait montré que la balle avait ricoché contre le mur avant d'atteindre Akai Gurley, père d'une petite fille.

Les jurés avaient commencé leurs délibérations mardi après-midi.

Il est extrêmement rare aux États-Unis qu'un policier en fonctions soit jugé pour avoir tué quelqu'un.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer