Bill Clinton replonge dans l'Iowa pour défendre sa femme

Bill Clinton se fait prendre en photo par...

Agrandir

Bill Clinton se fait prendre en photo par des partisans dans une école secondaire de Mason City.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Maso City

L'ancien président américain Bill Clinton est revenu en campagne électorale mercredi pour promouvoir devant les électeurs démocrates le parcours de son épouse, Hillary, engagée dans une lutte serrée pour la première épreuve des primaires présidentielles, lundi dans l'Iowa.

«Il n'y a qu'une seule personne qui ait prouvé sa capacité à changer les choses en territoire hostile», a déclaré Bill Clinton à l'école secondaire de Mason City, devant 325 personnes selon l'équipe Clinton.

À 2,5 km, de l'autre côté de la ville, le sénateur Bernie Sanders organisait un meeting devant une plus grande foule en présence de l'actrice Susan Sarandon. Le candidat, «socialiste démocrate», séduit une partie des démocrates avec son appel à une révolution politique contre «la classe des milliardaires».

Mais les Clinton lui reprochent une approche trop idéaliste du pouvoir, notamment sur la santé, Bernie Sanders appelant à système entièrement public.

«Le mieux ne doit pas être l'ennemi du bien», a argué Bill Clinton, défendant l'approche graduelle de son épouse dans ce domaine.

«Tout ce qu'elle a touché dans sa vie, elle l'a transformé en quelque chose de meilleur», a dit Bill Clinton.

L'ancien président est remonté à leur rencontre, il y a 45 ans, en école de droit à Yale. Il a rappelé qu'Hillary Clinton, jeune avocate, avait défendu femmes et enfants en difficultés au lieu de se faire embaucher par un grand cabinet. Il a aussi souligné qu'elle avait négocié après le 11-Septembre, en tant que sénatrice de New York, pour obtenir des fonds fédéraux pour la reconstruction et l'aide aux victimes.

«Elle a suivi toutes ces personnes personnellement, pendant des années», a martelé Bill Clinton, dans un discours par moments décousu, mêlant critiques des républicains à des épisodes de la carrière de son épouse.

Dans la salle, les bénévoles de la campagne d'Hillary Clinton s'affairaient à recruter des volontaires et des partisans pour les «caucus» de lundi soir. Ces réunions de partis remplaceront le vote chez les démocrates: les partisans de tel ou tel candidat se regrouperont par préférence au lieu d'utiliser des bulletins de vote.

Les républicains se réuniront le même soir, mais voteront à bulletin secret.

«Elle est la seule personne ayant les qualifications et la connaissance des sujets économiques et sociaux et de sécurité nationale, et comme le président Obama l'a dit dans une interview, elle est qualifiée pour commencer dès le premier jour», a conclu Bill Clinton, qui continuera à faire campagne jusqu'à dimanche.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer