Des dizaines de courriels de Clinton surclassés confidentiels

Hillary Clinton a envoyé et reçu 62 320... (Photo Jim Cole, archives AP)

Agrandir

Hillary Clinton a envoyé et reçu 62 320 courriels pendant ses quatre ans comme secrétaire d'État, de 2009 à 2013, depuis une boîte courriel privée plutôt qu'avec une adresse gouvernementale.

Photo Jim Cole, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Plus de 60 courriels de Hillary Clinton du temps où elle était secrétaire d'État américaine, sur les 3500 qui ont déjà été rendus publics, ont été surclassés a posteriori comme «confidentiels», a indiqué lundi le département d'État.

Dans cette polémique qui pollue la campagne pour la présidentielle 2016 de Mme Clinton, la télévision Fox News affirme même qu'il y aurait dorénavant plus de 300 courriels datant des années 2009-2013 qui contiendraient potentiellement des informations sensibles.

Le porte-parole du département d'Etat John Kirby a expliqué lors de son point de presse que «sur plus de 3000» courriers électroniques qui ont été rendus publics par son ministère depuis le printemps (en fait, 3500 courriels, NDLR) «63 ont été surclassés» a posteriori pour «la plupart à un niveau très bas que nous appelons confidentiel».

Il a aussi reconnu que le nombre de courriels étiquetés avec des informations sensibles continuerait de croître à mesure que le département d'État épluche et publie par étape les plus de 30 000 courriels professionnels de son ancienne patronne.

«Soixante-trois sur plus de 3000. C'est vraiment un petit pourcentage. Je n'ai pas de doute, il va y avoir davantage de correspondance qui sera classée à mesure que nous publions ces courriels», a expliqué John Kirby.

«C'est simplement mathématique. C'est un fait», a-t-il constaté.

Un inspecteur général du Renseignement est entre autres chargé de ce travail de classification a posteriori des courriels de Mme Clinton.

D'après Fox News, ce sont plus de 300 courriels qui sont «potentiellement» concernés par cet étiquetage. M. Kirby a reconnu que «305» courriels avaient été transmis aux services de renseignement pour qu'ils évaluent leur contenu.

Hillary Clinton a envoyé et reçu 62 320 courriels pendant ses quatre ans comme secrétaire d'État, de 2009 à 2013, depuis une boîte courriel privée plutôt qu'avec une adresse gouvernementale. À la demande du département d'État, elle a restitué pour archivage les 30 490 courriels qu'elle considère comme professionnels.

Mme Clinton considère que les 31 830 courriels restants sont personnels et elle les a effacés de son serveur privé.

Le département d'État est en train d'examiner tous les courriels officiels de son ex patronne. Il en a déjà publié 3500 et doit tous les avoir rendu publics d'ici janvier.

Ce week-end encore, la candidate démocrate à la présidentielle 2016 s'était déclarée «convaincue» de n'avoir «jamais envoyé ou reçu aucune information qui était classifiée au moment de son envoi ou de sa réception».

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer