La Maison-Blanche fermée à la presse après une détonation

Les pompiers de Washington ont signalé sur Twitter... (Photo Justin Mitchell, Reuters)

Agrandir

Les pompiers de Washington ont signalé sur Twitter l'incendie d'un chariot d'articles de souvenirs près de la Maison-Blanche, précisant que le feu était désormais éteint.

Photo Justin Mitchell, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Les services secrets, chargé de la protection du président américain, ont confiné samedi les journalistes de la Maison-Blanche dans la salle de presse du bâtiment exécutif, après une détonation dans le quartier entendue peu avant le départ de Barack Obama pour Selma (Alabama).

Les pompiers de Washington ont signalé sur Twitter l'incendie d'un chariot d'articles de souvenirs près de la Maison-Blanche, précisant que le feu était désormais éteint.

On ne savait pas encore si la détonation est liée à cet incendie.

«Alors que les journalistes se rassemblaient à l'extérieur pour le départ du président Obama et de sa famille vers Selma pour le 50e anniversaire de la marche, on a entendu une forte détonation», a indiqué un journaliste responsable de la couverture de la Maison-Blanche samedi, David McCumber, du groupe Hearst Newspapers.

«Les services secrets ont alors ramené les journalistes dans la salle de presse et fermé les portes à clé», a ajouté le journaliste.

M. Obama, sa femme Michelle et ses deux filles Malia et Sasha doivent participer ce samedi aux commémorations du cinquantième anniversaire de la marche pour les droits civiques des Noirs de Selma dans l'Alabama.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer