L'interdiction de nourrir des sans-abris suspendue à Fort Lauderdale

L'affaire avait pris un retentissement national lorsque Arnold... (Photo archives Reuters)

Agrandir

L'affaire avait pris un retentissement national lorsque Arnold Abbott, un militant nonagénaire connu pour avoir nourri des mendiants pendant plus de vingt ans dans la ville, a été arrêté et risquait deux mois de prison et 500 dollars d'amende.

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
MIAMI

Un juge américain a suspendu l'interdiction de nourrir des sans-abris dans une station balnéaire de Floride, une victoire partielle pour un ancien combattant de 90 ans qui continuait de braver les autorités en nourrissant des mendiants.

Un juge du comté de Broward a levé pour une durée de 30 jours une ordonnance entrée en vigueur fin octobre à Fort Lauderdale qui interdisait la distribution en extérieur de nourriture aux pauvres. Les autorités de cette ville avaient invoqué des raisons de sécurité publique et de santé.

L'affaire avait pris un retentissement national lorsque Arnold Abbott, un militant nonagénaire connu pour avoir nourri des mendiants pendant plus de vingt ans dans la ville, a été arrêté et risquait deux mois de prison et 500 dollars d'amende.

«Chef Arnold» avait menacé d'aller jusqu'en justice, comme en 1999 lorsqu'il avait gagné face à la ville de Fort Lauderdale quand celle-ci avait une première fois tenté d'interdire la distribution de nourriture aux sans-abris.

Une médiation a été mise en place entre les autorités municipales et le militant pour trouver une solution à l'amiable, selon la chaîne américaine CBS.

Depuis janvier 2013, 39 villes américaines ont restreint les possibilités de donner à manger aux sans-abris, selon la Coalition nationale pour les sans-abris.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer