Les prisons texanes font l'objet de poursuites en raison de la chaleur

La prison de Huntsville, au Texas.... (PHOTO NINON PEDNAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La prison de Huntsville, au Texas.

PHOTO NINON PEDNAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Michael Graczyk
Associated Press
HUNTSVILLE, Texas

Le Texas a installé des systèmes de climatisation dans sept de ses prisons, après que des poursuites en raison de la chaleur intenable de l'été eurent été intentées.

Les autorités du département texan de la justice criminelle insistent toutefois pour dire que les nouveaux appareils ne sont pas installés en réaction aux nombreuses poursuites alléguant que les températures dans les prisons sont une punition cruelle non appropriée qui a mené à la mort de certains prisonniers.

Selon un rapport de la clinique des droits humains du département de droit de l'université du Texas, au moins 14 détenus sont morts depuis 2007, après avoir été victimes des chaleurs extrêmes.

La semaine dernière, quatre prisonniers au Texas ont déposé une poursuite civile fédérale en raison de leurs problèmes de santé exacerbés par la chaleur. Ils affirment dormir sur le plancher de béton parce que les lits métalliques sont trop chauds. Leur poursuite allègue que la chaleur est responsable de 20 morts dans les prisons texanes depuis 1998.

Les ailes médicales, psychiatriques, éducatives et gériatriques des prisons sont climatisées, mais aucune analyse de coûts n'a été menée pour l'installation de systèmes de refroidissement dans toutes les prisons du Texas, dont certaines ont plus de 50 ans, a confirmé Jason Clark, un porte-parole.

Il assure cependant que cela serait très dispendieux.

Le bureau de la statistique juridique ne possède pas de chiffres sur les morts liées à la chaleur dans les prisons. Les responsables du système carcéral n'ont pas voulu commenter les poursuites, en raison des procédures en cours.

Le directeur adjoint des opérations des prisons et des pénitenciers a indiqué, vendredi, que les 28 refroidisseurs par évaporation sont tout simplement quelque chose que les autorités voulaient tenter.

Les sept unités maintenant climatisées font partie d'un réseau de 109 unités correctionnelles abritant environ 150 000 détenus.

Mais ce n'est pas une coïncidence, selon un avocat représentant des prisonniers et des familles qui affirment que leurs proches sont morts derrière les barreaux en raison de la chaleur extrême. Selon l'avocat, Jeff Edwards, huit poursuites découlant de décès et un recours collectif pèsent contre le système carcéral du Texas.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer