Que faire de Guantánamo?

Vue aérienne de la prison de Standish au... (Photo: AP)

Agrandir

Vue aérienne de la prison de Standish au Michigan, où pourraient se retrouver des prisonniers actuellement détenus à Guantánamo.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Fermer Guantánamo est plus facile à dire qu'à faire. C'est visiblement ce que constatent les collaborateurs du président américain Barack Obama, qui s'est donné comme objectif de fermer la tristement célèbre prison d'ici le 22 janvier 2010.

«Nous passons en revue le cas de chacun des détenus... afin de juger si, oui ou non, ils doivent faire l'objet d'un procès... (ou) être libérés», a expliqué le vice-président des États-Unis, Joe Biden, le mois dernier.

Il faut aussi déterminer où iront les prisonniers qui ne seront pas libérés lorsque Guantánamo sera chose du passé.

Selon le Washington Post, deux scénarios sont actuellement à l'étude. Les détenus pourraient être transférés dans une prison militaire au Kansas ou dans un établissement de haute sécurité au Michigan. Celui-ci a d'ailleurs reçu la visite de responsables de l'administration Obama cette semaine. La Maison-Blanche devra aussi convaincre le Congrès du bien-fondé de cette initiative. Car jusqu'ici, les parlementaires refusent de laisser entrer les prisonniers de Guantánamo en sol américain.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer