Le Pakistan et l'Inde évacuent leurs ressortissants du Yémen

Une femme attend son vol pour quitter le... (PHOTO Khaled Abdullah, REUTERS)

Agrandir

Une femme attend son vol pour quitter le Yémen à l'aéroport de Sanaa.

PHOTO Khaled Abdullah, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Terrorisme au Yémen

International

Terrorisme au Yémen

Consultez notre dossier complet sur les activités des groupes terroristes au Yémen. »

Sur le même thème

Agence France-Presse

Le Pakistan a envoyé un Boeing 747 Jumbo et une frégate pour évacuer ses ressortissants et son personnel diplomatique du Yémen, annonce-t-on dimanche de source officielle.

Une coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite mène depuis jeudi des frappes aériennes au Yémen contre les positions des rebelles chiites Houthis qui se sont emparés de vastes zones du pays, dont la capitale Sanaa.

L'ambassadeur du Pakistan au Yémen Irfan Shami a annoncé sur la chaîne télévisée publique que 482 Pakistanais seraient évacués sur le premier vol.

«L'appareil a atterri à Hodeidah et l'embarquement a commencé», a souligné l'ambassadeur à la télévision.

Le porte-parole de la coalition arabe, le général saoudien Ahmed Assiri, a confirmé en soirée «l'évacuation de quelque 500 Pakistanais» depuis le port de Hodeida, sur la mer Rouge.

«Ils ont été évacués par des avions pakistanais» après que «les forces de la coalition ont suspendu leurs opérations au-dessus de l'aéroport de Hodeida pendant quelque deux heures», a-t-il ajouté lors de son point de presse quotidien à Ryad.

«Conformément à la directive du premier ministre, le gouvernement pakistanais prend toutes les mesures nécessaires pour une évacuation immédiate du Yémen des membres de la communauté pakistanaise et du personnel de l'ambassade», avait annoncé samedi le ministère pakistanais des Affaires étrangères dans un communiqué.

Un deuxième appareil plus petit, d'une capacité de 230 passagers est prêt à décoller, a ajouté l'ambassadeur.

«Une frégate de la marine pakistanaise a quitté Karachi aujourd'hui pour rapatrier les ressortissants pakistanais du Yémen» a déclaré d'autre part un porte-parole de la marine pakistanaise à l'AFP.

Environ 3000 Pakistanais vivent au Yémen.

Le Pakistan est un allié de longue date de l'Arabie saoudite et entretient des relations militaires étroites avec ce pays, mais il ne s'est pas encore impliqué dans les opérations militaires en cours au Yémen.

L'Inde a annoncé de son côté dimanche par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Sushma Swaraj, qu'elle se préparait à rapatrier ses ressortissants par voie aérienne malgré le bombardement du principal aéroport international du Yémen.

«Quelque 4100 ressortissants indiens résident actuellement au Yémen, dont 3100 à Sanaa et 500 à Aden, et nous avons obtenu l'autorisation d'utiliser l'aéroport pendant trois heures chaque jour», a précisé le ministre.

Le chef du gouvernement du Kerala Oomen Chandy avait annoncé d'autre part vendredi que New Delhi avait l'intention d'envoyer deux bateaux pour évacuer les ressortissants indiens vers Djibouti.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer