Dernière heure

Trump remporte la primaire républicaine en Caroline-du-Sud

Donald Trump... (PHOTO  JIM WATSON, AFP)

Agrandir

Donald Trump

PHOTO JIM WATSON, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Qui succédera à Barack Obama ? Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine 2016. »

Agence France-Presse
Spartanburg

L'homme d'affaires Donald Trump a remporté samedi la primaire présidentielle républicaine en Caroline du Sud, sa deuxième victoire de l'année sur trois consultations, selon plusieurs médias américains.

Le candidat arrive en tête de la primaire selon les projections des chaînes Fox News, ABC et NBC, confirmant son statut de favori à l'investiture après sa victoire dans le New Hampshire au début du mois. Le dépouillement commençait à peine samedi soir dans les bureaux de vote.

De 17 candidats républicains au départ, ils n'étaient plus que six samedis. 

Le milliardaire continuait à la veille de la primaire à dominer les sondages, à l'issue d'une semaine haute en couleurs où les invectives ont fusé, l'homme d'affaires s'en prenant même au pape et à Apple.

Une victoire nette consoliderait son statut de favori de l'investiture.

« Nous sommes prêts à prendre un risque avec Trump », expliquait Lynn Derrick, dirigeant régional d'Oracle Corporation. « Il a réussi tout ce qu'il a touché ».

La guerre a fait rage toute la semaine entre Donald Trump et le sénateur du Texas Ted Cruz, un ultra-conservateur chéri de la droite chrétienne. Vainqueur de l'Iowa, ce dernier compte sur une mobilisation des évangéliques, qui représentaient deux tiers des votants en Caroline du Sud il y a quatre ans.

Ted Cruz s'est aussi fâché avec son collègue du Sénat Marco Rubio, qui fait jeu égal avec lui dans certains sondages. Le sénateur de Floride a accusé Ted Cruz de « désinformation » pour des tracts le comparant à Barack Obama, notamment sur l'immigration.

Derrière eux, l'ex-gouverneur de Floride Jeb Bush, le gouverneur de l'Ohio John Kasich et le médecin à la retraite Ben Carson espèrent une surprise ou du moins un résultat honorable pour justifier leur maintien dans la course.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer