Les frappes américaines en Syrie font «le jeu du terrorisme», dit Lavrov

Sergueï Lavrov a assuré à son homologue américain... (PHOTO Sergei Karpukhin, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Sergueï Lavrov a assuré à son homologue américain qu'attaquer «un pays qui lutte contre le terrorisme fait seulement le jeu du terrorisme» et «crée des menaces pour la sécurité régionale et mondiale», selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

PHOTO Sergei Karpukhin, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Guerre civile en Syrie
Guerre civile en Syrie

Pour tout savoir sur le conflit syrien qui depuis mars 2011 a coûté la vie à plus de 250 000 personnes et poussé à la fuite des millions d'autres. »

Agence France-Presse

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré samedi que les frappes américaines contre le régime syrien font «le jeu du terrorisme», lors de sa première conversation avec le secrétaire d'État américain Rex Tillerson depuis cette attaque, a annoncé la diplomatie russe.

Sergueï Lavrov a assuré à son homologue américain qu'attaquer «un pays qui lutte contre le terrorisme fait seulement le jeu du terrorisme» et «crée des menaces pour la sécurité régionale et mondiale», selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

Il a par ailleurs réaffirmé la position de la diplomatie russe, qui estime que les accusations selon lesquelles le régime syrien a mené attaque chimique sur la localité de Khan Cheikhoun, dans la province d'Idleb, «ne sont pas conformes à la réalité».

Il s'agit de la première conversation entre les chefs des diplomaties américaine et russe depuis l'attaque menée par les États-Unis contre la base aérienne syrienne d'al-Chaaryate, en représailles contre l'attaque chimique présumée du régime syrien.

Rex Tillerson est attendu à Moscou les 11 et 12 avril, une visite prévue de longue date. Vendredi soir, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a déclaré que Moscou attendait de cette visite «des explications» de Tillerson sur la frappe américaine.

Rex Tillerson, pour sa part, a estimé vendredi «très décevante» la réponse de la Russie après la frappe punitive américaine.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer