Deux amis de Djokhar Tsarnaev condamnés à des peines de prison

Dias Kadyrbayev (droite) et Azamat Tazhayakov (gauche).... (Photo Jane Flavell Collins, AP)

Agrandir

Dias Kadyrbayev (droite) et Azamat Tazhayakov (gauche).

Photo Jane Flavell Collins, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentats de Boston

International

Attentats de Boston

Le fil d'arrivée du 117e marathon de Boston s'est rapidement transformé, lundi après-midi, en une véritable scène d'horreur. Vers 14h50, deux bombes ont explosé à deux endroits différents rue Boylston. Trois personnes sont mortes, dont un garçon de 8 ans. Selon un bilan provisoire, au moins 170 personnes, coureurs et spectateurs, ont été blessées, dont certaines gravement. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
NEW YORK

Deux amis de Djokhar Tsarnaev, auteur des attentats de Boston en 2013 ont écopé vendredi de peines de trois ans et demi et de trois ans de prison pour avoir fait obstruction à la justice et menti à la police.

Les condamnations d'Azamat Tazhayakov et Robel Phillipos interviennent quatre jours après celle de Dias Kadyrbayev, un a.tre ami de Djokhar Tsarnaev, qui s'est vu infliger une peine de six ans de prison.

Djokhar Tsarnaev a lui été condamné mi-mai à la peine de mort pour les attentats du 15 avril 2013, qui ont fait trois morts et 264 blessés durant la célèbre course de Boston.

Azamat Tazhayakov, condamné à trois ans et demi de réclusion, avait été reconnu coupable en juillet 2014 de complot et d'avoir voulu entraver l'enquête de la police fédérale FBI après le double attentat commis par les frères Tsarnaev.

Le jeune homme, qui fréquentait l'université de Massachusetts Dartmouth --comme Djokhar Tsarnaev et Dias Kadyrbayev-- a déjà passé plus de deux ans en détention préventive. Issu d'une famille kazakhe fortunée, il sera expulsé des États-Unis après avoir purgé sa peine.

Robel Phillipos, condamné lui à trois ans d'emprisonnement, est un fils d'immigrant éthiopien et ami de lycée de Djokhar Tsarnaev, a lui été reconnu coupable en octobre 2014 d'avoir menti à plusieurs reprises aux enquêteurs après le drame.

C'est au terme d'un cinquième interrogatoire du FBI qu'il a admis avoir été présent lorsque Dias Kadyrbayev et Azamat Tazhayakov s'étaient rendus dans la chambre universitaire de Djokhar Tsarnaev, peu après la diffusion par le FBI d'images montrant les principaux suspects des attentats.

MM. Kadyrbayev et Tazhayakov avaient jeté son sac à dos dans une poubelle et récupéré son ordinateur pour tenter de le protéger alors qu'il était en fuite, selon les procureurs.

Djokhar Tsarnaev avait envoyé un SMS à ses deux complices, leur disant: «Si vous voulez aller dans ma chambre et prendre ce qu'il y a là-bas».

Le sac à dos a été retrouvé par le FBI une semaine après et contenait notamment des feux d'artifice, dont la poudre a été utilisée dans la construction des deux bombes qui ont explosé près de la ligne d'arrivée du marathon.

Tamerlan Tsarnaev, le frère ainé de Djokhar et présenté comme le cerveau des attentats a été tué lors d'une confrontation avec la police dans la nuit du 18 au 19 avril 2013.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Tsarnaev s'excuse

    Attentats de Boston

    Tsarnaev s'excuse

    L'auteur des attentats de Boston Djokhar Tsarnaev a été formellement condamné à mort mercredi par un juge américain, lors d'une audience lourde en... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer