Plusieurs Américains blessés lors des attentats de Bruxelles

Les vitres de la facade de l'aéroport de... (PHOTO AP)

Agrandir

Les vitres de la facade de l'aéroport de Zaventem ont éclaté après les explosions.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Plusieurs Américains, dont trois missionnaires mormons et un employé de l'armée de l'Air, ont été blessés lors de l'attentat à l'aéroport de Bruxelles mardi, l'un des missionnaires ayant déjà échappé aux attentats de Boston et Paris.

Le département d'État n'a par ailleurs pas fourni de décompte total d'éventuelles victimes originaires des États-Unis.

Les trois mormons, qui étaient en mission en France, ont été gravement blessés mais leurs jours ne sont pas en danger. Ils accompagnaient à l'aéroport une consoeur française se rendant en mission en Ohio.

Fanny Rachel Clain, 20 ans, avait déjà passé les contrôles de sécurité quand l'une des deux explosions a retenti dans l'aéroport de Zaventem, a expliqué dans un communiqué l'église mormone, dont le siège est dans l'Utah.

Huit Français ont également été blessés, dont trois grièvement, selon un bilan provisoire.

«Le président de la mission (mormone) française Frédéric Babin a signalé que trois des missionnaires» américains - identifiés comme Richard Norby, 66 ans, Joseph Empey, 20 ans et Mason Wells, 19 ans - «se trouvaient à proximité de l'explosion et ont été hospitalisés».

Tous les missionnaires basés à Paris ont reçu instruction de rester chez eux.

Mason Wells... (PHOTO AP) - image 2.0

Agrandir

Mason Wells

PHOTO AP

Selon plusieurs médias américains, par un cruel jeu du hasard, M. Wells était également présent lors des attentats de Boston en 2013, qui ont fait trois morts et de nombreux blessés.

La chaîne de télévision NBC News, citant la famille Wells, a affirmé qu'il se trouvait également à Paris en novembre lors de la série d'attentats qui a fait 130 morts.

Le quotidien d'Utah Deseret News cite la mère de M. Empey indiquant qu'ils ont «tous été blessés mais sont soignés et vont bien».

Son mari Court Empey et elle ont diffusé un communiqué sur Facebook, précisant que leur fils souffrait de brûlures au second degré aux mains, au visage et à la tête, et qu'il avait fait l'objet d'une intervention pour des éclats dans une jambe.

Un ami de la famille Wells a pour sa part indiqué que Mason Wells avait lui aussi souffert de brûlures aux mains, aux jambes et au visage: «Un talon a été le plus touché et les médecins travaillent à le réparer. Sa famille ne connaît pas l'étendue de la blessure».

Parallèlement, l'US Air Force a affirmé qu'un de ses membres participant au Commandement des forces inter-armées de Brussum, aux Pays-Bas, avait été blessé.

«Des membres de sa famille étaient également présents et ont subi plusieurs blessures», a précisé l'armée de l'Air dans un communiqué sans révéler l'identité de son officier.

«Nous sommes attristés par les attaques de ce jour et présentons nos sincères condoléances aux familles de tous ceux qui ont été touchés», a commenté la secrétaire de l'armée de l'Air, Deborah Lee James.

Une trentaine de personnes ont été tuées mardi et 200 blessées à Bruxelles dans deux explosions à l'aéroport et une troisième dans le métro près du siège de l'Union européenne.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer