Rassemblements de solidarité avec les victimes, de Québec à Toronto

À Ottawa, aux abords de l'ambassade de France,... (PHOTO MARTIN ROY, LE DROIT)

Agrandir

À Ottawa, aux abords de l'ambassade de France, environ 500 personnes sont là aussi venues témoigner leur sympathie aux victimes des attentats.

PHOTO MARTIN ROY, LE DROIT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attaques à Paris
Attaques à Paris

Une série d'attentats à la ceinture explosive et à l'arme automatique a fait au moins 129 morts, vendredi 13 novembre 2015, à Paris. Il s'agit d'un carnage sans précédent, qualifié d'«acte de guerre» par le président François Hollande. La série d'attaques a été perpétrée par trois équipes de terroristes coordonnées. En tout, sept terroristes ont été retrouvés morts. »

Agence France-Presse

À Toronto, Ottawa, Québec, Montréal ou encore dans des plus petites villes, les Canadiens et beaucoup de ressortissants français ont rendu hommage samedi aux victimes des attentats de Paris.

À Montréal, un rassemblement s'est tenu comme la veille devant le consulat général de France sous un ciel bas et gris, a constaté l'AFP.

>>> Lire : Une foule de 3500 personnes au Consulat de France à Montréal

>>> Le rassemblement de Montréal en photos

Dans d'autres villes canadiennes, les rassemblements ont été nombreux pour marquer la solidarité aux victimes des attentats.

Environ 500 personnes se sont rassemblées à Québec, avec aux premiers rangs plusieurs responsables politiques comme le Premier ministre de la province francophone, Philippe Couillard ou le chef du Parti québécois Pierre Karl Péladeau, aux côtés du consul de France, Nicolas Chibaeff.

>>> Lire : Des centaines de personnes devant le Consulat de France à Québec

À Toronto, le maire de la ville John Tory s'est adressé en français à une centaine de personnes.

«Paris fait partie de nous et nous faisons partie de Paris», a-t-il assuré, avant d'observer une minute de silence.

À Ottawa, aux abords de l'ambassade de France, environ 500 personnes sont là aussi venues témoigner leur sympathie en présence de l'ambassadeur français Nicolas Chapuis.

Sur de nombreux édifices publics au Canada, le drapeau était en berne et plusieurs édifices étaient illuminés de bleu, blanc et rouge comme la tour CN à Toronto et le Stade olympique à Montréal.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer