Chine: une femme de 92 ans confinée dans une porcherie

Une vidéo présentant les conditions de vie épouvantables... (image diffusée sur weibo)

Agrandir

Une vidéo présentant les conditions de vie épouvantables de la dame a été publiée sur la plateforme chinoise de microblogue Weibo.

image diffusée sur weibo

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PÉKIN

La vidéo d'une dame de 92 ans apparemment confinée dans une porcherie a provoqué l'indignation des internautes en Chine, où la question des soins aux personnes âgées s'impose progressivement avec le vieillissement de la population.

Le fils et la belle-fille de la vieille dame l'ont cloîtrée dans un enclos à cochons, ne lui fournissant que peu de nourriture et d'habits, tout en la battant et l'injuriant constamment, selon le journal Nanguo Morning News, basé dans la région du Guangxi (sud de la Chine).

Une vidéo présentant les conditions de vie épouvantables de la dame a été publiée sur la plateforme chinoise de microblogue Weibo.



« Je ne peux rien voir », y déclare d'une voix faible la femme, Mme Yang, à travers les barres de son enclos.

Son fils et sa belle-fille assurent qu'elle a déménagé de son plein gré dans cette « cuisine » dépourvue de porte et clôturée, située à côté de leur maison, et démentent l'avoir détenu dans une porcherie, selon le Nanguo Morning News.

Des photos de Mme Yang, secourue par des fonctionnaires du gouvernement local, ont été publiées sur Weibo après la diffusion virale de la vidéo. La dame est désormais hospitalisée, mais ne s'est pas encore totalement rétablie.

Les vidéos et photos ont provoqué la colère de nombreux internautes. Ils ont accusé sa famille de traitement « inhumain » et « bestial », et se sont dits persuadés que le fils et la belle-fille « seront traités de la même manière par leurs enfants lorsqu'ils seront vieux ».

La population chinoise vieillit rapidement, notamment sous l'effet de la politique de limitation des naissances. Mais les défaillances du système de soins laissent des centaines de millions de personnes âgées en grande difficulté, sans accès à des soins décents.

Début 2013, la Chine avait adopté une législation sur les personnes âgées, exigeant notamment que les membres de la famille fassent de « fréquentes visites » à leurs aînés.

Le pays compte désormais plus de 212 millions de personnes âgées de plus de 60 ans, selon des statistiques officielles.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer