La propagande nord-coréenne se dote de 300 nouveaux slogans

La liste fait la part belle aux slogans... (PHOTO ARCHIVES AFP/KCNA)

Agrandir

La liste fait la part belle aux slogans dédiés à la dynastie des Kim, le fondateur du régime Kim Il-sung, son fils Kim Jong-il et son petit-fils Kim Jong-un (ci-dessus) aujourd'hui au pouvoir, appelant les Nord-Coréens à lui vouer une fidélité sans failles.

PHOTO ARCHIVES AFP/KCNA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Giles HEWITT
Agence France-Presse
SÉOUL, Corée du Sud

La Corée du Nord a publié jeudi une liste de 310 nouveaux slogans qui ne lésine pas sur les points d'exclamation et porte sur des sujets aussi divers que les vertus de la dynastie régnante, la culture des champignons et les bienfaits d'une attitude déterminée au sport.

Sans oublier bien sûr la nécessité de rayer de la carte la vermine impérialiste américaine.

Les slogans politiques font partie intégrante de la vie des Nord-Coréens, abreuvés de propagande du jour de leur naissance à celui de leur mort.

Les slogans publiés jeudi par l'agence officielle KCNA ont été imaginés par le parti unique au pouvoir, le Parti des travailleurs de Corée (PTC), à l'occasion du 70e anniversaire de sa fondation et de la libération de la péninsule coréenne du joug colonial japonais.

Le ton est tour à tour agressif, encourageant, réconfortant, menaçant. Le style oscille entre le bizarrement poétique et le laborieusement maladroit.

«Faisons de notre pays un pays de champignons!»


«Si l'ennemi se risquait à envahir notre pays, annihilez-le jusqu'au dernier!»


«Que les fruits tombent en cascades, que leur doux arôme remplisse l'air sur une mer de pommiers au col de Chol!», un relief nord-coréen, dit, dans le genre agricole, un de ces textes.

Dans la même catégorie KCNA ajoute: «Faisons de notre pays un pays de champignons!», «Faisons pousser dans nos serres des légumes de manière intensive!».

La liste fait la part belle aux slogans dédiés à la dynastie des Kim, le fondateur du régime Kim Il-sung, son fils Kim Jong-il et son petit-fils Kim Jong-un aujourd'hui au pouvoir, appelant les Nord-Coréens à lui vouer une fidélité sans failles.

D'autres messages traitent de la puissance militaire, de l'économie, des sciences et de la technologie, de l'éducation, des arts et des sports. «Pratiquez le sport de manière offensive!», exhorte, lapidaire, un de ces slogans.



«Preuve d'allégeance»

La propagande nord-coréenne peut sembler contreproductive aux yeux du reste du monde à force de surenchère et d'hyperbole, mais elle sonne comme quelque chose de tout à fait normal aux oreilles des habitants de la Corée du Nord qui ne connaissent pas autre chose.

Ces messages dépeignent le pays comme une nation ethniquement pure qui doit tout mettre en oeuvre pour se protéger des complots de ses ennemis, au premier rang desquels les États-Unis, qui n'ont de cesse de vouloir envahir la Corée du Nord et la réduire en esclavage.

«Nous étions en permanence ensevelis sous une avalanche de slogans», explique Lee Min-bok, un Nord-Coréen de 57 ans qui a fait défection voici 14 ans et vit désormais en Corée du Sud.

«Nous devions en mémoriser un grand nombre pour faire preuve d'allégeance, mais petit à petit, ces slogans ont perdu leur sens pour tout le monde, en particulier après la famine des années 1990», ajoute-t-il.

«Cela fait des décennies que tourne le slogan sur les serres. Le problème, c'est que personne n'avait de plaques de verre pour les construire ou de mazout pour les chauffer».

Des sites internet montés par des Nord-Coréens ayant fait défection racontent que certains slogans sont détournés et moqués par les habitants. Par exemple, «La route est peut-être périlleuse, mais parcourons-la en riant!», slogan de 1998, est devenu: «Qu'ils rigolent s'ils veulent, mais pourquoi nous obligent-ils à venir aussi?».

Ces slogans offrent toutefois un aperçu des préoccupations du régime nord-coréen, l'un des plus hermétiques et secrets au monde, et aussi des réalités auxquelles fait face le pays.

Un des nouveaux slogans souligne ainsi l'urgence qu'il y a à augmenter la production alimentaire afin de «résoudre le problème de nourriture des gens et améliorer leur vie diététique».

Un chapitre spécial est dédié aux agissements maléfiques des «va-t-en-guerre» américains, un autre à la nécessité absolue de conserver la puissance militaire de la Corée du Nord.

«Si l'ennemi se risquait à envahir notre pays, annihilez-le jusqu'au dernier!». Dans ce segment dédié à l'armée, un autre appelle les épouses d'officiers à se muer «en fiables assistantes de leur mari!».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer